×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Un nouveau restaurant pour Frank Renimel

Restauration - jeudi 21 juin 2012 09:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Aureville (31) Frank Renimel quittera, début septembre, son restaurant du centre-ville de Toulouse, En Marge, pour donner une nouvelle dimension à sa cuisine en s'installant à Aureville.



Trois mois avant l'ouverture du nouveau restaurant, Frank Renimel se fait livrer son piano.
Trois mois avant l'ouverture du nouveau restaurant, Frank Renimel se fait livrer son piano.

"Ici, c'est trop petit. Il faut progresser, franchir une autre étape", affirme le cuisinier Frank Renimel, qui a acheté avec son épouse, Isabelle, un vieux corps de ferme à une quinzaine de kilomètres de Toulouse avec vue sur la vallée de l'Ariège.

Le nouvel établissement aura une superficie de 1 200 m2. Il comprendra un restaurant de 40 places (le double de la salle actuelle), un hôtel 4 étoiles de 6 suites de 35 à 50 m2, une piscine, un verger, un potager, une vigne. La cuisine disposera de 180 m2 contre 12 m2 aujourd'hui, la salle s'ouvrira par de larges baies vitrées sur un étang.

"Ma cuisine ne va pas changer, elle restera spontanée, décalée, tributaire du marché, elle répondra toujours à une prise de risque avec des mariages sucrés salés, terre mer. Mais de 4 salariés on passera à une vingtaine et on sera ouvert 7 jours sur 7", affirme Frank Renimel.

Le restaurant s'appellera toujours En Marge

L'investissement s'élève à 2,5 millions d'euros. Les négociations avec les banques ont duré un an. Il a fallu dix mois pour obtenir le permis de construire. Les travaux, sous la direction de l'architecte toulousain Patrice Batsalle, ont débuté en octobre 2011.

Frank Renimel, 36 ans, est impatient de donner plus d'amplitude à ses plats. Il y aura toujours un dessert à base de légumes à la carte et le restaurant s'appellera toujours En Marge. "C'était bien pour se lancer, ça a plu", dit-il pour résumer les cinq ans passés à Toulouse.

Étoilé Michelin depuis 2008 (il l'avait été aussi au Relais Pigasse à Ouveillan), Frank Renimel a eu pour mentor Michel Guérard, Christian Willer, les frères Pourcel et Dominique Toulouzy.

Bernard Degioanni

Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Développer votre créativité culinaire par combinaison
par Gilles Charles
Services