×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

G la Dalle fait un carton

Restauration Snacking - mardi 29 novembre 2022 11:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

L'enseigne spécialisée dans les burgers halal vise le cap des 100 points de vente d'ici à fin 2023. Un business aux allures de success-story.



Huit ans après sa création, G la Dalle compte 68 points de vente en France et en Belgique.
© DR
Huit ans après sa création, G la Dalle compte 68 points de vente en France et en Belgique.

Un petit local à Nanterre. C’est ici que débute l’histoire de G la Dalle, en 2014. Nordine et Mehdi (les deux fondateurs qui préfèrent rester discrets) imaginent avant l’heure une dark kitchen full-delivery, dédiée aux burgers halal et aux couche-tard. “On s’est inspiré des best-sellers de McDo et Burger King, façon halal, et on a proposé des menus doubles à des prix ultra-attractifs”, raconte Malik Mensour, un ancien livreur devenu responsable des opérations et directeur marketing de la marque. Pour moins de 10 €, le client peut commander deux burgers, une portion de frites et une boisson. Les ventes réalisées après 22 heures représentent alors 80 % du chiffre d’affaires. Le concept fait fureur.

L’année suivante, le tandem ouvre son premier restaurant. Grâce aux réseaux sociaux et à des rappeurs ou influenceurs réputés comme Jul, Just Riadh ou Niska, G la Dalle assoit sa notoriété. “On a ciblé des leaders d’opinion et on les a fédérés autour du projet”, note Malik Mensour.

 

Prêt pour le marché nord-américain

En 2019, place à la franchise, tandis que l’enseigne évolue. Les douze menus Double kiff représentent désormais 40 % des ventes. La carte s’étoffe avec des menus simples, grill burgers, wraps, enfant, mais aussi de la finger food (nuggets au poulet, bouchées camembert, sticks mozza…), ou encore des desserts (tiramisu Daim caramel ou Nutella spéculoos, tarte Nutella coco…).  Le modèle multicanal est adopté, avec 70 % de ventes sur place et à emporter, et le reste en livraison. Les ventes effectuées après 22 heures ne constituent plus que 15 à 20 % du chiffre d’affaires, en raison du développement des offres en journée. “Aujourd’hui, le ticket moyen est assez élevé : 17 € pour la vente sur place et à emporter, et 23 € en livraison. Notre clientèle est assez large, des jeunes mais aussi les 28-40 ans”, précise-t-il.

La marque affiche 68 points de vente en France et en Belgique, dont plus de 90 % en franchise. “Nous avons une quinzaine de restaurants en travaux en France, et trois à Barcelone, en Algérie et à Montréal, ce qui nous permet de tester le marché nord-américain. On vise les 80 restaurants ouverts au premier trimestre 2023, et une centaine d’ici à la fin de l’année 2023, prévoit Malik Mensour. Beaucoup de débouchés et de territoires restent à explorer.”

 

#GLaDalle #MalikMensour #Burger #FastFood


Violaine Brissart
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services