×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Les tiers-lieux s'imposent à Lyon

Restauration Snacking - lundi 19 juillet 2021 12:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Lyon (69) L'ouverture de SOFO et de la Cité des halles sur d'anciennes friches industrielles confirment une tendance de fond : l'avènement des tiers-lieux, espaces hybrides, associant snacking, loisirs, événementiels et coworking.



Preuve de l’engouement des citadins les espaces aux usages multiples qui permettent, sur un même site, de se restaurer, se divertir ou même travailler, après la Commune, ouvert en 2018, deux nouveaux tiers-lieux, qui ont pour particularité d’être éphémères, ont ouvert à Lyon. SOFO, s’est installé en mai dernier, dans une partie de l’ancien magasin Ikea de Saint-Priest, en région lyonnaise. À l’origine de ce projet, la structure TGLR, dont l’activité est de développer des lieux de vie temporaires sur des sites urbains en transition. “Le bâtiment va être réhabilité. En attendant, nous proposons, jusqu’à la fin de notre bail en février 2022, un lieu de vie porté axé sur le bien manger, le bon boire et la convivialité”, résume Romain Bombail, porteur du projet.

Baptisé SOFO, cet espace couvert de 4 000 m2 est divisé en deux zones. La première accueille un bar central où sont proposées des boissons locales et deux containers restaurants (cuisine bistrot pour l’un, et cuisine du monde pour le second où chaque semaine un chef propose une offre différente). Au total, 220 places sont disponibles dont une table d’hôtes de 40 places, dans une ambiance Brooklyn. La seconde partie est dédiée aux loisirs : espaces de jeux, de détente, modules de coworking, événements culturels… “L’accès au lieu est gratuit et ouvert à tous, sans obligation de consommer”, insiste Romain Bombail.

 

Un lieu de destination

Début juillet, c’est un autre tiers-lieu qui a ouvert, cette fois au cœur d’une friche industrielle du VIIe arrondissement de Lyon. Pendant trois mois, la Cité des halles va animer ce site de 7 000 m2 autour d’une offre variée : food trucks du collectif Tress (alimentation durable), bar associatif, potagers partagés, terrains de jeux, espaces dédiés aux conférences et concerts, zone de coworking… Porté par le groupe Darwin (gérants des bars The Monkey Club, La Maison M, Soda bar…), Sofffa (slowcafé et coworking) et Superposition (promotion des cultures urbaines), la Cité des halles se veut un lieu créatif et engagé autour de la transition écologique et de l’économie participative. De nombreux événements et ateliers autour de ces thématiques sont d’ailleurs proposés. “Cette cité préfigure un futur quartier, axé sur des valeurs fortes comme le vivre ensemble, le partage, le respect de l’environnement… L’objectif étant d’en faire un lieu de destination et intergénérationnel”, souligne Johann Milani, fondateur de Sofffa, et membre du collectif de la Cité des halles. À noter que pour accéder au site de façon illimitée, il faut au préalable payer une carte d’adhésion au prix de 2 €.

#lyon #SOFO #Citedeshalles


Stéphanie Pioud
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services