×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Quels salariés peuvent bénéficier de la monétisation de 5 jours de congés payés ?

Juridique et social - lundi 21 décembre 2020 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

"Il semble, d'après la note l'Urssaf sur le sujet de la monétisation de 5 jours ouvrables de congés, que seuls les salariés qui disposent de droits acquis à congés annuels ou repos compensateurs supérieurs à 24 jours ouvrables sont éligibles au dispositif. Pouvez-vous me confirmer cette interprétation ?"



Jusqu'au 31 décembre 2020, il est possible à titre exceptionnel de payer 5 jours de congés.
© GettyImages
Jusqu'au 31 décembre 2020, il est possible à titre exceptionnel de payer 5 jours de congés.

Effectivement, vous ne pouvez demander le paiement (monétisation) de 5 jours de congés payés pour ceux acquis au-delà de 24 jours ouvrables. Seuls les salariés ayant plus de 24 jours de congés payés acquis peuvent demander le paiement de ces 5 jours. Je vous rappelle que tout salarié a droit à 30 jours ouvrables de congés payés par an. Un salarié qui n’aurait par exemple que 26 jours ouvrables de congés payés (car il serait entré en cours d’année dans l’entreprise), il ne pourrait demander le paiement que de 2 jours.

Afin de compenser tout ou partie de la diminution de rémunération subie par les salariés placés en activité partielle, un accord d’entreprise ou de branche peut autoriser la monétisation des jours de repos conventionnels ou d’une partie du congé annuel. Cette monétisation sur demande du salarié placé en activité partielle permet de compenser tout ou partie de la diminution de sa rémunération.

Les jours de repos conventionnels et de congés payés pouvant être monétisés sont les jours acquis et non pris, qu’ils aient ou non été affectés à un compte épargne‑temps.

Concernant les congés payés, seule la partie du congé annuel excédant 24 jours ouvrables peut être monétisée. Ce qui implique de fait que les quatre premières semaines de congés payés ne peuvent pas être impactées. La partie monétisable correspond uniquement à la cinquième semaine de congés payés ou aux éventuels jours supplémentaires dont bénéficient les salariés.

Le nombre total de jours de repos conventionnels et de congé annuel pouvant être monétisé est fixé à 5 maximum par salarié. Cette mesure s’applique du 12 mars 2020 jusqu’au 31 décembre 2020 (art. 6 de la loi n° 2020-734 du 17 juin 2020 relative à diverses dispositions liées à la crise sanitaire, Journal officiel du 18 juin 2020).

#congespayes #urssaf


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
Services