×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Les salariés en CDD ont-ils droit aux jour fériés ?

Juridique et social - mardi 14 mai 2019 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

"Est-ce que les employés en CDD ont le droit aux jours fériés ?"



© GettyImages


Un salarié titulaire d’un contrat à durée déterminée (CDD) bénéficie des jours fériés dans les mêmes conditions qu’un salarié en CDI. Il doit avoir un an d’ancienneté dans l’entreprise afin de pouvoir y prétendre. Il y a toutefois une exception pour les salariés titulaires d’un contrat saisonnier, pour qui la durée d’ancienneté est réduite à 9 mois. Dernière précision, le 1er mai est le seul jour férié accordé par la loi qui bénéficie à tous les salariés, sans condition d’ancienneté.

Les jours fériés dans le secteur des CHR sont réglementés par l’article 6 de l’avenant n° 6 du 15 décembre 2009. Il prévoit que tous les salariés ayant un an d’ancienneté dans l’entreprise bénéficient, en plus du 1er mai, de 10 jours fériés par an, dont 6 sont garantis. Un jour férié garanti donne lieu à une autre journée de repos en compensation ou doit être payé, même si le salarié était en repos ce jour-là.
L’article 6, paragraphe 2, réduit la condition d’ancienneté pour les saisonniers. Un salarié saisonnier doit avoir 9 mois d’ancienneté pour bénéficier de ces jours fériés au prorata de la durée de son contrat. L’ancienneté d’un salarié s’apprécie en prenant la totalité des CDD qu’il a effectués dans une même entreprise.
Exemple : un saisonnier qui a 9 mois d’ancienneté dans l’entreprise et titulaire, cette année, d’un contrat de cinq mois, aura droit à : 5 mois × 6 ÷ 12 = 2,5 arrondi à l’unité supérieure, soit 3 jours fériés garantis.

#JourFerie #CDD


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les conditions de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services