×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Harcèlement sexuel : cas vécus

Juridique et social - mercredi 8 novembre 2017 09:55
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

En tant que consultant et formateur pour plus de 330 entreprises du secteur, André Picca a été témoin d'actes de harcèlement sexuel ou appelé pour conseiller des responsables d'établissement après la commission de tels actes dans leur entreprise. Les exemples exposés ci-dessous font partie de ceux sur lesquels il est intervenu.



• Dans le couloir des étages, l'exhibitionniste

Un client qui déambule dans les couloirs en peignoir sans ceinture ou en tenue d'Adam oblige à intervenir.

Solution à retenir : les smartphones ne sont tolérés dans les étages que pour récolter ce type de preuve dans les lieux publics. Une photo souvenir aidera l'exhibitionniste à retrouver un peu de pudeur. Par ailleurs, l'efficacité dans les étages s'obtient grâce à un travail en binôme. Entre une recherche excessive de productivité et la sécurité de ses collaborateurs, il faut choisir.


• Invitations suggestives au restaurant

Lors du briefing du service, les serveuses évoquent l'attitude inconvenante, et à répétition, de clients. Ces derniers se vantent de toutes les expériences qu'ils pourraient faire vivre aux deux serveuses. À la fin du repas, je leur fais part de mon rôle de consultant dans l'entreprise, sors un dictaphone et leur fais croire que j'ai tout enregistré. Les clients sont partis de l'établissement et n'y sont plus jamais revenus.

Solution à retenir : chefs d'équipe ou collègues, soutenez-vous les uns les autres, agissez immédiatement, avec savoir-faire. Vous n'avez pas besoin de ces clients-là.


• La promiscuité des hébergements du personnel révèle la maltraitance

Un couple serveuse-cuisinier démarre une saison, logés et nourris. Très rapidement, on constate la soumission de la jeune femme  et la violence qu'elle subit.

Solution à retenir : chacun a le devoir d'intervenir pour protéger une victime. Les numéros d'appels d'urgence spécialisés existent, le chef d'entreprise ne peut pas fermer les yeux.


• Jeune débutant

À peine majeur, un serveur embarque sur un paquebot, avec une bande de copains plus âgés. À bord, le directeur F&B est à l'affût, posté avec insistance dans le sas situé entre la cuisine et la salle.

Solution à retenir : collègues de travail, observez bien ce qu'il se passe avec les stagiaires, les apprenti(e)s. N'attendez pas que les choses dérapent pour intervenir.

André Picca
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les ruptures du contrat de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services