×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Hôtel du Cirque et de la Cascade : une renaissance historique

Hôtellerie - mardi 4 octobre 2022 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Gavarnie (65) Cinquante ans après sa fermeture, l'établissement renaît dans son écrin naturel exceptionnel du cirque de Gavarnie, classé au patrimoine de l'Unesco. Une aventure hôtelière singulière qui perpétue une longue tradition familiale.



Caroline et Olivier Vergez représentent la septième génération d'une même famille à la tête de l'hôtellerie du Cirque, fermée il y a cinquante ans, et qui accueille à nouveau la clientèle depuis le mois de juillet dernier, en retrouvant par la même occasion son nom originel : l’Hôtel du Cirque et de la Cascade. En référence évidemment à la cascade du cirque de Gavarnie (Hautes-Pyrénées), qui offre un spectacle naturel unique depuis la terrasse de cet établissement 4 étoiles. L'aventure a commencé par la création d'une auberge en 1845. “Mon arrière-grand-père a ensuite construit un hôtel de luxe avec restaurant gastronomique”, raconte Olivier Vergez, propriétaire et gérant des lieux avec son épouse depuis 2015. Mais de l'hôtel, il ne restait plus que les murs et la toiture... Jusqu'au 8 juillet dernier, jour d'inauguration d'un bâtiment qui se fond entièrement dans le décor, avec des couleurs naturelles déclinées sur une large palette de nuances grisées. À l’intérieur, ambiance rétro chic à l’anglaise, de l'espace bibliothèque jusqu'aux chambres, qui offrent toutes une vue panoramique sur l'amphithéâtre du cirque.

Un luxe cosy pour une clientèle de randonneurs qui recherche aussi le confort dans ce lieu mondialement réputé (classé au patrimoine de l'Unesco depuis 1997). Avec un service personnalisé, comme l'acheminement des bagages depuis le village de Gavarnie en véhicules en 4 x 4 hybrides, puisque les quatre derniers kilomètres pour accéder à l'hôtel se parcourent obligatoirement à pied (environ une heure de marche) ou à cheval.

 

Un temps plus long pour recruter

La forte fréquentation touristique ne doit pas être forcément synonyme de ow cost, et nous voyons bien que nos clients apprécient les bons produits gastronomiques locaux”, observe Olivier Vergez. Car la brasserie n'a jamais cessé de régaler, au fil des ans, les randonneurs amateurs de bonne chère. Les produits pyrénéens étant évidemment à l'honneur sur la carte : humous de haricot tarbais, truite fumée et en tartare, côte à l'os de porc noir de Bigorre, tournedos de veau élevé sous la mère... “Nous voulions donc proposer une offre hôtelière qui soit au diapason de cette exigence de qualité, en gardant le caractère chaleureux d'un petit hôtel familial”, ajoute le propriétaire. Avec des prix entre 469 et 650 € par nuitée (pour deux personnes en demi-pension).

Caroline et Olivier Vergez sont évidemment en première ligne pour accueillir et accompagner les clients, à la tête d'une équipe de treize salariés, dont quatre nouveaux venus depuis l'ouverture de l'hôtel. Sur ce plan, l'Hôtel du Cirque et de la Cascade n'échappe pas aux difficultés de recrutement du secteur : “Il a fallu s'y prendre longtemps à l'avance pour trouver les collaborateurs, et nous avons choisi de faire confiance à des jeunes que nous formons sur le long terme, comme nous avons l'habitude de le faire à la brasserie.” L'équipe est aujourd'hui au complet, et les premiers retours de la clientèle sont très positifs. L'établissement historique continue donc de s'inscrire dans la durée. Et c'est bien logique pour un hôtel niché dans un écrin forgé par les glaces il y a 50 millions d’années !

 

#Gavarnie #OlivierVergez #CarolineVergez


Francis Matéo
Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services