×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Les Collectionneurs : une convention sous le signe de l'émotion et des projets

Hôtellerie - lundi 29 novembre 2021 18:04
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Aubervilliers (93) Malgré un contexte totalement inédit pour la profession, le réseau continue à se développer et à proposer de nouveaux services à ses adhérents, a détaillé Xavier Alberti, PDG du réseau.



“La crise sanitaire a bouleversé une partie d’entre nous, de nos vies et de notre activité”, a souligné avec émotion Xavier Alberti, PDG des Collectionneurs, lors du discours inaugural de la convention annuelle du réseau d’indépendants, le 29 novembre aux Docks de Paris, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Beaucoup d’adhérents, notamment en provenance d’Italie, avaient fait le déplacement pour ces retrouvailles, l’édition 2020 s’étant tenue en distanciel.

La crise sanitaire - qualifiée de “catastrophe, voire de cataclysme” - a toutefois mis en avant l’aide et l’entraide en vigueur entre adhérents depuis mars 2020, salue le dirigeant : “Chez les Collectionneurs, nous avons choisi de placer cette période sous l’égide de trois principes forts : l’humilité, l’utilité et la solidarité.” Humilité face à une situation complètement inédite et à l’incertitude totale dans laquelle les hôteliers et restaurateurs se sont retrouvés, l’utilité à travers des échanges au quotidien et l’entraide entre adhérents ou au service des soignants, et enfin solidarité dans le groupe, puisque “être dans un collectif a permis de rompre l’isolement”, assure Xavier Alberti, qui a également salué la solidarité nationale qui a permis de garantir la survie des établissements. De nouveaux impératifs sont apparus suite à cette crise : la recherche de sens et de valeur, la recherche d’équilibre entre le travail et la vie de famille, qui font évoluer les métiers de l’hospitalité.

 

Des évolutions permanentes

Malgré les difficultés traversées, le réseau - qui regroupe aujourd’hui 585 établissements - a continué à se développer et à innover. Outre les 48 nouvelles adresses accueillies en 2021, de nombreux projets sont en cours pour l’année 2022 : création d’événements pour les adhérents, d’une plateforme communautaire où les voyageurs pourront se connecter et partager leur expérience, ou encore développement de l’offre de coffrets cadeaux. Le programme de fidélité va également évoluer, pour devenir plus simple d’utilisation pour les clients comme les professionnels et leur garantir plus d’avantages.

Enfin, une nouvelle holding, Majorian, a été lancée pour regrouper les différents services proposés à ses adhérents par les Collectionneurs : la centrale d’achat Cadhi, la plateforme de recrutement Job Hospitality, et le site Clorofil, permettant de calculer l’empreinte carbone des hôtels et restaurants.

Alain Ducasse, président du réseau, a pris la parole pour conclure la séance plénière de la convention des Collectionneurs. “Je suis frappé de la cohérence entre l’évolution des voyageurs et notre propre évolution : cette cohérence est rassurante. Nous avons le bon positionnement, notamment à travers deux dimensions importantes. Le modèle communautaire d’abord, auquel nos clients adhèrent et qui se traduit par une croissance des ventes. L’expérience, ensuite : l’important, c’est le souvenir que gardera le voyageur de la nuit passée dans votre hôtel ou le repas pris dans votre restaurant.” Et de rappeler le rôle fondamental de l’ancrage dans le local : “Le local a une immense vertu : il donne du sens à la fois pour les voyageurs et pour les collaborateurs.” Le signe d’une stratégie pertinente, estime le chef multi-étoilé : “Voilà qui me rend optimiste pour l’avenir.”

 

#LesCollectionneurs #XavierAlberti #AlainDucasse


Roselyne Douillet
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services