Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Tendances spa : les établissements qui réveillent les sens

Hôtellerie - vendredi 18 septembre 2020 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Outre le toucher (par les massages et soins) et l'odorat (via les parfums d'ambiance, l'odeur des cosmétiques...) - qui sont les deux premiers sens sollicités dans un spa -, qu'en est-il des autres ?



 

  • Quand on se prive de la vue

Dans le Noir ?, c’est le nom d’un concept innovant développé par le Groupe Ethik Investment en 2004 dans la restauration, puis à partir de 2011 dans l’univers du bien-être avec deux spas en France, à Paris et Bordeaux. Le but est de mettre en alerte les autres sens en étant privé de la vue et de profiter ainsi pleinement de toutes les sensations tactiles. Les soins sont prodigués par des experts du toucher non-voyants et le concept s’inscrit dans une démarche de sensibilisation et d’intégration de la diversité.

 

 

  • Le silence pour faciliter le lâcher prise 

La plupart des spas ont recours à un fond sonore calme et apaisant (musique douce, chants d’oiseaux, …) car une attention particulière est portée à l’environnement sonore dans ces établissements : certains d’entre eux s’intéressent aux principes de la musicothérapie, alors que d’autres font régner le silence.

C’est le cas à l’Eremito (Italie), ancien monastère sans accès wifi, ni téléphone, qui impose le silence après 20 heures avec dîner en pleine conscience. Le spa, avec sa piscine chauffée creusée dans la roche et son hammam en pierre en font un cadre idéal pour la détente et la contemplation. L’établissement a été élu Best Mental Recovery 2016 par Conde Nast Traveler.

L’expérience silencieuse peut favoriser le relâchement, s’apparentant à une retraite spirituelle au sein d’un spa. Les Thermes du Laa Hotel & Silent Spa à Vienne (Autriche), constituent par exemple le premier spa dans un silence complet, avec coaches et assistants silencieux (sauf pour le check-in et restaurant).

 

 

  • Le goût : quand le spa rencontre la restauration

De plus en plus de spas associent désormais détente et plaisir culinaire. Certains ajoutent simplement une offre gourmande à la prestation – qu’on retrouve par exemple à travers la tendance du ‘sprunch (spa + brunch) dans les hôtels – , quand d’autres font en sorte de prolonger le bien-être physique et psychique propre au spa en passant par la nutrition.

Ils proposent ainsi une carte de ‘snacking healthy’ allant jusqu’à la création, pour certains, d’un restaurant bio, végétarien ou vegan. De la même manière, la tisane et le thé, auxquels se limitaient habituellement les spas, sont peu à peu complétés par des boissons aux propriétés actives et aux effets multiples : énergisant, détoxifiant, amincissant… Les établissements de ce type tendent à se multiplier, et les offres de restauration à se structurer et à s’enrichir.

Quelques exemples :

  • Le Spa Source de la Roche-Posay (Vienne) propose une carte à grignoter au sein de son espace lounge, avec des repas complets et équilibrés (salades, tartes salées ou sucrées…) et des goûters gourmands pour accompagner leurs tisanes bio et eaux aromatiques maison.

  • L’hôtel La Clairière à La Petite-Pierre (Vosges), connu pour son spa bio, va plus loin et met en avant une approche globale avec une cuisine énergisante basée sur les principes de la cuisine ayurvédique, avec des choix d’aliments bio et de saison qui favorisent l’équilibre métabolique du corps.

 

#spa #tendances


Perrine Edelman, Coach Omnium
En complément :
  Spa : check-list pour ouvrir