Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Atelier déco : le New Hôtel Le Quai, l'évasion au coeur de Marseille

Hôtellerie - vendredi 11 septembre 2020 16:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Marseille (13) Le New Hôtel Le Quai s'est refait une beauté : nouveau nom, nouveau décor, pour mettre en valeur un emplacement privilégié, à quelques mètres du Vieux Port.



En 2018, Caroline et Camille Antoun ont repris le groupe fondé par leur père Georges Antoun, cinquante ans auparavant. Le groupe de compose de huit établissements, six à Paris et deux à Marseille. Après New Hotel Le Voltaire (Paris, XIe) rénové sous la direction artistique de Camille Antoun, c’est au tour du New Hôtel Le Quai, à Marseille, de faire peau neuve. Cette rénovation s’inscrit dans la volonté de la famille Antoun de renouveler l’intégralité de son parc hôtelier sur le modèle “4 étoiles luxe mais abordable”.

Au New Hôtel Le Quai, “c’est l’esprit de voyage, de transit, comme une maison de famille où on fait halte avant de poursuivre son périple, qui caractérise les lieux”, précise Camille Antoun, qui s’est inspirée de l’architecture locale, de l’histoire multiculturelle de Marseille et de son positionnement géographique aux portes de la Méditerranée. Le tout en écho à l’histoire familiale et aux ancêtres libanais des Antoun, qui ont exercé en tant qu’agents d’immigration à Marseille après y avoir débarqué par bateau à l’aube du XXe siècle.

 

Matériaux naturels et grande luminosité

À chaque chambre est associé un duo de couleurs évocateur d’évasion : le jaune épice souligné d’un vert bronze fait référence aux terres d’Afrique, le vert menthe et bleu Majorelle évoquent le Maroc, le rose et le turquoise renvoient aux architectures espagnoles de Ricardo Bofill. Les matériaux choisis sont naturels, mêlant bois, brut ou d’ébène, rotin et métal et autres joncs tressés. Côté mobilier, on retrouve le bureau emblématique signé Pierre Paulin, des chaises en bois brun et cannages clairs, des rideaux en toile de jute, des poufs kilim, des suspensions en osier, des poignées martelées et mobilier en pierre de lave. Dans les salles de bain, les carreaux de zellige traditionnels et le choix des couleurs résonnent avec les teintes de la chambre.

Quant au lobby, il bénéficie d’une grande luminosité grâce à une impressionnante hauteur sous plafond soutenue par une devanture en verre. Ordonnées autour du desk d’accueil, jouant avec la pierre et le bois exotique, une douzaine de tables bistrot en marbre vert et laiton, assorties de chaises Pierre Paulin en coque de bois moulé, accueillent les clients au petit déjeuner. Comme suspendu dans le volume, coffré de verre et lamelles de bois, un second espace commun offre table à partager, canapé en cuir, chaises Bertoia et ordinateurs connectés. Enfin, la cage d’escalier sous une verrière d’atelier en verre armé d’époque, alterne le noir et le blanc sur chacune de ses marches. Pour habiller les murs de quelques chambres et de l’arrière-plan du desk, Camille Antoun a choisi des loops pattern signés Vanessa Bouzigues.

#deco #decoration #marseille #newhotel #lequai #camilleantoun


Tiphaine Beausseron
Les acteurs du décor

Les acteurs du décor

Architecte : Christophe Daguin, cabinet C2A 

Directrice artistique : Camille Antoun

Lettres peintes et dorées à la main sur la façade de l’hôtel : Étienne Renard

Luminaires du lobby : Faro Barcelona 

Chaises, fauteuils et bureaux dans les parties communes, paliers et chambres : Pierre Paulin pour Ligne Roset

Loops pattern exposés aux murs : Vanessa Bouzigues alias Vanska

Sur la terrasse : chaises longues Bouroullec pour l’éditeur Hay.

Journal & Magazine
Services