Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le Saint-Gelais : hôtel de charme intimiste

Hôtellerie - mardi 6 septembre 2016 15:13
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Angoulême (16) Ouvert depuis fin avril, l'hôtel 4 étoiles complète l'offre d'hébergements de luxe d'Angoulême.



Avec le Saint-Gelais, Angoulême (Charente) compte désormais un second établissement 4 étoiles. "La ville recense peu d'hôtels haut de gamme, alors qu'elle abrite de belles entreprises qui ont besoin de loger des hommes d'affaires. Nous ciblons donc cette clientèle en semaine, tandis que le week-end nous accueillons des touristes ou des festivaliers. Nous avons par exemple hébergé le jury du dernier Festival du Film francophone", se réjouit Hervé Tisné-Dessus, qui s'est associé avec son ami Yannick Lamuraille pour ce projet d'hôtel de charme. Niché dans une bâtisse du XIXe siècle, l'établissement propose 12 chambres - dont 5 suites - et a rejoint depuis peu la marque Relais du Silence. "Nous aurions pu faire plus de chambres, mais nous voulions créer un très bel hôtel dans cet écrin de verdure qu'est le square Saint-Gelais", ajoute t-il.

Pour la décoration, alliant le contemporain et l'ancien, les associés ont fait appel à l'agence d'architecture d'intérieur Studio PH2B. "Nous souhaitions une atmosphère harmonieuse, avec en fil conducteur la nature que l'on retrouve sous diverses formes dans les teintes, les imprimés, le mobilier. Dans l'esprit d'un boutique-hôtel, nous avons aussi de belles pièces de designers, comme des luminaires Vanessa Mitrani ou des fauteuils Diesel with Moroso", décrit Hervé Tisné-Dessus.


Miser sur le local

Il ajoute : "Nous avons fait travailler au maximum les gens du coin pour les travaux et l'approvisionnement du restaurant et du bar. Il ne faut pas oublier que ce sont les premiers à communiquer sur l'hôtel." Ainsi pour L'Algorithme, le restaurant dotée d'une spacieuse terrasse, le chef Arnault Baldereschi concocte une cuisine "traditionnelle de bonne facture, locavore autant que possible. La carte est courte - trois entrées, trois plats, trois desserts - et renouvelée chaque mois. Cela nous permet de mieux expliquer la carte aux clients : nous privilégions les cuissons à basse température, et travaillons le sous vide aussi bien pour la conservation que pour la cuisson des aliments. Nous avons par ailleurs soigné notre menu végétarien, pour que les clients s'en souviennent !", affirme-t-il. L'exigence de l'ancien chef étoilé reste intacte.

Laetitia Bonnet-Mundschau

Hôtel le Saint-Gelais
12 rue du Père Deval
16000 Angoulême
www.hotel-saint-gelais-angouleme.com/
Tél. : 05 45 90 02 64

Journal & Magazine
Services