×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Les employés du Peninsula Paris s'opposent au départ de leur directeur

Hôtellerie - jeudi 16 juin 2016 11:01
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La CGT s'interroge sur les motivations du départ d'un dirigeant qui a toujours ouvert sa porte à ses employés.



En cette période de tensions syndicales sur fond de loi travail, l'affaire a de quoi surprendre. Au Peninsula Paris, 5 étoiles aspirant au titre de palace, la CGT se bat pour conserver son directeur, Nicolas Beliard, dont le départ au 30 juin vient d'être annoncé. Les délégués syndicaux distribuent depuis deux jours des tracts à l'entrée de l'hôtel pour rendre hommage à "Monsieur Beliard, [leur] général manageur". Deux ans après sa nomination, Nicolas Beliard a signé un accord à l'amiable avec sa direction pour quitter l'établissement. L'hôtel est détenu à 80 % par Diar, une filiale du groupe quatarien Katara Hospitality, et à 20 % par The Hongkong and Shanghai Hotels.

La CGT, seul syndicat présent dans l'entreprise depuis 2015, juge cette nouvelle "incompréhensible" et cherche à éclaircir ce qui motive ce départ. Est-ce en raison de la fréquentation en baisse dans la capitale depuis les attentats, notamment les clientèles chinoises, russes et américaines ? Ou est-ce la volonté de reprise en main des investisseurs qatariens ? "Le directeur vient de revaloriser nos salaires de 2 %. Nous sommes le seul hôtel parisien à avoir connu ça en 2015. M. Beliard a-t-il été trop gentil avec nous ?", s'interroge la CGT. "Il était lui aussi salarié et nous disait de temps en temps : 'Je partirai avant vous'", a rapporté une déléguée CGT au Parisien, louant sa porte "toujours ouverte", sa volonté de ne pas supprimer un seul poste et son ouverture d'esprit.

Katjia Henke, actuellement directrice générale de l'hôtel The Peninsula Bangkok, prendra ses fonctions le 27 juin 2016, en remplacement de Nicolas Beliard. Une prise de fonction qui risque de ne pas être de tout repos.
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les ruptures du contrat de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services