×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Retour d'expérience : "Je voyage en troquant mes compétences en hôtellerie"

Hôtellerie - lundi 11 avril 2016 14:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Depuis un an et demi, Florie Thielin sillonne l'Amérique Latine. Forte de son expérience dans l'hôtellerie, elle donne des conseils en stratégie marketing aux acteurs du tourisme durable, en échange de l'hébergement et du couvert.



Ce jour-là, Florie Thielin est au Brésil, à Ilhabela, et séjourne à la Pousada Sambaquis, une petite structure qu'elle vient aider. Depuis juillet 2014, la jeune femme, forte d'un MBA Tourism & Hospitality Management et de son expérience dans l'hôtellerie, a visité une centaine d'établissements orientés vers le tourisme durable - auberge de jeunesse, écolodge, hôtel 5 étoiles -, qui ont accepté de l'héberger en échange de conseils en stratégie marketing et communication. "En moyenne, je reste de deux jours à une semaine. En fonction des besoins, nous travaillons avec les propriétaires sur la stratégie marketing globale de l'établissement et nous élaborons un plan d'action avec des priorités. Je peux aussi les aider à créer un site internet sur Wordpress et les former pour qu'ils ajoutent du contenu de façon autonome, à créer et publier du contenu vidéo, et à développer la pratique des réseaux sociaux", détaille-t-elle.

Pour entrer en relation avec une structure, elle contacte des agences, des consultants ou des professeurs locaux. "Dans les petites structures familiales, indépendantes, parfois isolées, les gérants ont souvent la tête dans le guidon. Je leur permets de prendre du recul. Nous faisons en trois jours des choses qu'ils auraient mis six mois à concrétiser. Cela les remotive. Par exemple, certaines structures ne connaissaient pas le système de channel manager. Lorsque nous installons cet outil - comme à la Pousada Sambaquis - cela leur change la vie", souligne Florie Thielin.


Un coup de pouce aux acteurs du tourisme responsable

Ces professionnels ont accès gratuitement à du contenu - vidéos pédagogiques, manuel marketing rédigé par Florie Thielin, fiches pratiques, etc. - sur le site hopineo.org. Sur cette plateforme collaborative en français, anglais et espagnol - créée par un couple de Français, Justine et Mahery -, les voyageurs du monde sont invités à partager de bonnes pratiques ou innovations dans le tourisme durable.

L'idée du troc est venue à Florie Thielin suite à sa rencontre avec le propriétaire d'une auberge de jeunesse en Espagne - où elle travaillait en tant qu'assistante Revenue Manager pour Xotels -, qui  lui a demandé de rester plus longtemps gracieusement contre ses conseils en marketing.

Florie Thielin a étudié à l'étranger, travaillé pour le groupe AccorHotels à Tahiti et en Nouvelle-Zélande, et rêvait d'un long voyage en Amérique latine. Ses finances étant limitées, le concept du troc lui a semblé être la meilleure solution. Elle a créé son site, Hospitality Tour, avant de rejoindre celui d'Hopineo, sur lequel elle poste notamment des vidéos sur les bonnes pratiques collectées auprès des structures visitées. "J'aimerais réaliser des vidéos tutorielles, mais je prendrai le temps de le faire à mon retour en France", indique-t-elle.

Car ce grand voyage se termine le 14 avril, après sa participation au World Travel Market à São Paulo, et la co-organisation d'un workshop sur le tourisme durable et le marketing à Ilhabela. Elle envisage ensuite une activité de consultante, et pourquoi pas de professeur en France ou ailleurs.


Laetitia Bonnet Mundschau
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Inspirations et tendances culinaires
par Tiphaine Campet
Services