×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Atelier Déco : L'hôtel La Lanterne célèbre la Ville Lumière

Hôtellerie - mercredi 30 décembre 2015 11:55
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (Ve) Le boutique-hôtel de 27 chambres, installé dans le Quartier Latin, a été décoré par Les Héritiers. Les meubles contemporains y côtoient le mobilier vintage et les objets chinés.



Premier hôtel parisien pour l'équipe de décorateurs Les Héritiers (Pierre Dubois et Aimé Cécil), La Lanterne (Ve arrondissement) rend hommage à la Ville Lumière. Des photos en noir et blanc de luminaires et de réverbères de Nicolas Senegans ont été accrochées un peu partout aux murs.

L'aménagement se veut intimiste, mariant l'ancien et le moderne. Dans une atmosphère cossue et très parisienne, Les Héritiers signent des meubles contemporains, qu'ils ont associé à du mobilier vintage et des objets chinés, comme des fusains ou des lettrines dédiés aux commerces parisiens. La thématique de la lumière est présente jusque dans les salles de bains, avec des carrelages aux motifs de chandeliers agrandis par une profusion de miroirs, "qui offrent encore plus de perspective", explique Pierre Dubois. Dans les 27 chambres, les décorateurs ont multiplié les astuces comme les lits à roulettes, les tables de chevet fixées au mur ou encore les têtes de lit en vinyle, "plus facile à nettoyer que le cuir !", souligne Pierre Dubois.

Au rez-de-chaussée, une petite boutique propose une sélection de produits parisiens, et un petit jardin intérieur agrémenté d'une fontaine permet de profiter d'un dernier moment de détente avant le départ.


Catherine Avignon
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services