×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Accor devient AccorHotels et ouvre sa porte aux indépendants

Hôtellerie - mercredi 3 juin 2015 16:28
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le groupe a adopté un nouveau nom et a également annoncé l'ouverture de sa plateforme de distribution aux hôteliers indépendants, qui doit rassembler 10 000 hôtels dans plus de 300 villes d'ici à 2018.



Le groupe Accor entreprend une profonde transformation interne en adoptant un nouveau nom, AccorHotels, et un nouveau logo. Une nouvelle identité présentée le 3 juin à Molitor (Paris, XVIe) par Sébastien Bazin, p.-d.g. du groupe. Un nom plus fédérateur, qui est aussi celui de son portail de réservation (accorhotels.com), une nouvelle signature, 'Feel Welcome' ('Soyez les bienvenus'), et une nouvelle couleur, le miel pour la bernache.

Le groupe a également annoncé l'ouverture d'une plateforme de distribution aux hôteliers indépendants. S'inscrivant dans le cadre du plan numérique amorcé en novembre 2014 à Londres, elle devrait permettre à Accor d'acquérir une taille et une lisibilité plus forte dans le monde. Lancée avec les 3 800 hôtels du groupe, la plateforme doit atteindre les 10 000 hôtels d'ici à 2018 dans plus de 300 villes clés dans le monde, la France ne devant participer qu'à hauteur de 500 nouveaux entrants environ.
 

Des candidats sélectionnés

Cette nouveauté permet à Accor de concurrencer Booking.com en jouant désormais sur son terrain. Mais sur Accorhotels.com, les hôtels présents sur la plateforme feront l'objet d'une sélection sévère. "Nous ne l'ouvrons pas à tout le monde, mais nous sélectionnerons les hôtels selon une grille de critères reposant la fois sur la taille, le lieu, la catégorie d'établissement et la note Tripadvisor", précise Sébastien Bazin. Un discours qui n'est pas sans rappeler celui de Paul Dubrule, cofondateur du groupe : "J'ai toujours pensé qu'il fallait que nous devions nous entendre tous", a-t-il rappelé.

Totalement gratuit pour les hôteliers indépendants sélectionnés, le site présentera "les taux de commissions les plus bas de marché, tout en laissant une grande liberté aux hôteliers qui garderont la main sur leur site proposant les tarifs qu'ils veulent, Accor leur laissant même la liberté d'appartenir à d'autres réseaux." De plus, ils bénéficieront de tous les services numériques mis sur le marché grâce à l'acquisition de Fastbooking et Wipolo.

Cette nouvelle création devrait représenter un surcoût de 25 % par rapport au budget initial de 225 M€ du plan numérique. À ce jour, 100 personnes ont déjà été embauchées en quatre mois et 1 500 travaillent désormais dans le numérique au sein du groupe. "C'est une chance importante pour les hôteliers indépendants. Aujourd'hui, nous comptons 170 millions de visiteurs par an sur le site et nous enregistrons une réservation toutes les deux secondes", rappelle Vivek Badrinath, directeur général adjoint en charge du marketing, du numérique, de la distribution et des systèmes d'information. "C'est un mouvement autour de projets audacieux, innovants, qui concourent tous à la transformation d'un groupe en marche", conclut Sébastien Bazin.

Catherine Avignon

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Inspirations et tendances culinaires
par Tiphaine Campet
Services