×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Choisir un sauna : les différents types de cabines

Hôtellerie - vendredi 20 mai 2016 14:21
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Alors que les installations traditionnelles sont réalisées en bois massif, la majorité des cabines sont aujourd'hui en lambris, qui confère une meilleure isolation.



La cabine Klafs Lounge. Les origines rustiques du sauna le dispensent de tout confort superflu.
La cabine Klafs Lounge. Les origines rustiques du sauna le dispensent de tout confort superflu.


- En bois massif ou en lambris

Les adeptes du bois massif, légèrement plus cher, vanteront la sensation incomparable de la chaleur ressentie au sein de ces cabines traditionnelles. Les détenteurs d'un sauna en lambris (qui intègre une couche d'isolant en laine de verre ou de roche) prétendront que l'isolation permet un réchauffement plus rapide et plus économique. Aujourd'hui, une écrasante majorité des ventes est assurée par le lambris.

Pensez à comparer l'épaisseur des massifs (de 38 à 45 mm selon les essences et les qualités proposées), des lambris (de 12 à 15 mm en moyenne), et des isolations.

 

- Les essences de bois

Les différentes essences de bois adaptées au sauna peuvent être : de l'épicéa (bois résistant, clair, avec des noeuds et un parfum agréable), du cèdre ou de l'hemlock (essences nobles et parfumées, aux tons mordorés et sans noeud), le pin (résineux avec noeuds et parfumé), du tremble (résistant, de différentes nuances et odorant), ou l'abachi (sans noeud, ce bois est très courant pour aménager les saunas car il ne 'brûle' pas la peau).

 

- Les aménagements intérieurs

Les origines rustiques du sauna le dispensent de tout confort superflu, ce qui impose généralement des banquettes rectilignes, mais certains fabricants proposent des banquettes en forme de vague pour mieux épouser le corps en position allongée. A noter que la position assise, avec une serviette, reste cependant privilégiée pour prendre un bon sauna.

Attention à l'éclairage et à son mode de diffusion. Seul un essai permettra d'apprécier l'ambiance qu'il procure.

 

- Avec une porte vitrée ou non

La tendance veut qu'elle présente un maximum de surface vitrée afin d'éviter aux utilisateurs toute sensation de claustrophobie.


Caroline Marcoux
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gouvernantes et service hôtelier
par Corinne Veyssière
Services