×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

La course au développement des grands groupes hôteliers mondiaux

Hôtellerie - mercredi 4 février 2015 14:53
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le 'big five' de l'hôtellerie mondiale poursuit ses ouvertures à bon rythme, même si les stratégies divergent.



Marriott

Ce n'est pas un hasard si Arne Sorenson, p.-d.g. du groupe Marriott a choisi le sommet de Davos pour présenter le bilan du développement du groupe en 2014 et annoncer les perspectives de croissance pour l'année 2015. L'objectif annoncé de posséder un million de chambres avant fin 2015 (contre 690 000 à l'heure actuelle) a créé la surprise au sein des grands opérateurs mondiaux. "L'année 2014 a été marquée par la signature de nouveaux contrats pour 650 hôtels et 100 000 chambres, portant à 240 000 le nombre de nouvelles chambres, a déclaré le p.-d.g. de Marriott. Près de 40 % des ouvertures en 2014 proviennent des nouvelles marques. Nos propriétaires et nous [le groupe n'acquiert jamais en propriété ses hôtels, NDLR] sommes enthousiastes de présenter ces nouvelles enseignes comme Moxy, AC by Marriott, Autograph Collection, Edition et Protea, en Afrique."

Les nouveaux marchés prioritaires pour Marriott se situent désormais dans les villes secondaires et tertiaires d'Amérique du Nord, en Asie où le groupe souhaite doubler ses projets, au Moyen-Orient et en Afrique, où la croissance devrait être de 75 % cette année. En Amérique Latine et dans les Caraïbes, la croissance sera de 50 %. Le géant de l'hôtellerie devrait être ainsi présent dans cent pays en 2015, vingt de plus qu'en 2014.


IHG

IHG, qui n'a pas encore consolidé ses comptes, n'est pas en mesure de donner le nombre de chambres ouvertes en 2014. Néanmoins, le groupe restera quoi qu'il arrive leader mondial avec un parc de 697 048 chambres pour 4 760 hôtels.

Par secteur, le premier opérateur hôtelier est d'abord implanté enAmérique, avec plus de 65 % du parc (45 % du portefeuille). Suivent les zones Afrique, Moyen-Orient et Asie - hors Chine - (15 % du parc et 9 % du portefeuille), la Chine (11 % des chambres ouvertes et 29 % du portefeuille), et enfin l'Europe (9 % du parc mais 17 % du portefeuille).


Hilton

Avec un parc de 678 630 chambres dont 36 000 supplémentaires en 2014, soit 6 % de croissance sur l'année, Hilton se positionne dans le trio de tête de l'hôtellerie mondiale. Chris Nassetta, p.-d.g. du groupe, estime détenir le parc le plus important si l'on tient compte du nombre de chambres en ouverture, en construction et en reconversion. "La croissance du groupe est sans précédent grâce à l'arrivée de nouveaux hôtels et de nouvelles marques, Curio et Canopy by Hilton", a-t-il déclaré. L'implication d'Hilton dans une démarche de responsabilité environnementale, sociale et sociétale est pour lui un atout supplémentaire aux yeux des franchisés et des investisseurs. Le groupe se développe principalement au Moyen-Orient et en Afrique (plus de 20 % du total des chambres ouvertes), mais aussi en Europe, un marché en progression constante et en Asie-Pacifique, dont le portefeuille a grossi de 15 % en 2014 avec des projets importants comme le partenariat avec Plateno Hotels Group pour développer plus de 400 Hampton by Hilton en Chine. Par ailleurs, Hilton est désormais présent sur des marchés comme l'Ukraine, le Myanmar et le Kazakhstan. 

Starwood Hotels & Resorts

Le groupe américain Starwood Hotels & Resorts poursuit son expansion en, mais la cadence a ralenti en 2014. Il totalise un parc de 1 210 hôtels pour 352 741 chambres, pour un total de 16 200 chambres ouvertes sur l'année.

Starwood mise sur le développement de ses nouvelles marques comme Aloft, ou Element by Westin. Ses principales zones de développement sont l'Amérique du Nord, qui compte 600 hôtels ouverts et 201 377  chambres,  l'Asie-Pacifique (278 hôtels dont 139 en Chine), et l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique (247 hôtels et 62 562 chambres).


Accor

Avec 3 645 hôtels et 470 878 chambres ouvertes, Accor se maintient derrière les grands opérateurs américains, réalisant même en 2014 l'objectif qu'il s'était fixé d'ouvrir 30 000 chambres. Dès sa nomination, Sébastien Bazin, le p.-d.g. du groupe, s'était démarqué en expliquant qu'il n'était pas opportun de se développer sur tous les marchés et qu'un développement qualitatif l'emportait pour lui sur un développement quantitatif. Sa stratégie :"Renforcer notre présence là où nous sommes déjà solidement implantés." Les zones de développement du groupe, par ordre d'importance : L'Asie-Pacifique (41 % des ouvertures en 2014) - une progression qui devrait s'amplifier grâce aux accords récents passés avec le groupe Huazhu (China Lodging) et le développement aux Philippines -, l'Europe (22 % des nouvelles ouvertures et un statut de leader sur le marché), la zone Moyen-Orient-Afrique et les Amériques.

Du côté des marques, après la restructuration d'Ibis et de Sofitel, Accor compte notamment s'appuyer sur Mama Shelter, dont le groupe a acquis 35 % des parts.
Catherine Avignon

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services