Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

La chaîne d'hôtels économiques Eklo a ouvert au Mans

Hôtellerie - lundi 1 décembre 2014 15:00
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Le Mans (72) À la fois économique et écologique, l'établissement compte 98 chambres et le prix de la nuit débute à 24 €. La télé, la serviette de toilette ou encore le ménage sont en option.




Au Mans, l'hôtel Eklo se situe dans le quartier des universités, à quinze minutes en tramway de la gare SNCF.
Au Mans, l'hôtel Eklo se situe dans le quartier des universités, à quinze minutes en tramway de la gare SNCF.


"Notre constat de départ a été le concept vieillissant de l'hôtellerie économique"
, explique Emmanuel Petit. Avec la complicité des cofondateurs du groupe Accor, Paul Dubrule et Gérard Pélisson, cet ancien directeur commercial de Ticket Restaurant s'est donc lancé dans l'aventure Eklo. Eklo, c'est le nom d'une chaîne d'hôtels 'low cost', dont le premier établissement a vu le jour au Havre (76) en mars dernier. Le deuxième vient d'ouvrir au Mans (72), dans le quartier des universités, à quinze minutes en tramway de la gare SNCF.

L'idée de départ est simple : proposer des hôtels de 98 chambres, de 9 m2 chacune, avec lavabo, WC et douche. Le tout à partir de 24 € la nuit. Du maxi dans du mini. Toutefois, pour ceux qui souhaitent regarder la télévision, avoir une serviette de toilette à disposition, ou encore le passage d'une femme de chambre s'ils restent plusieurs nuits, c'est un coût supplémentaire : 1 € par nuit pour la télé, la même somme pour le wifi haut débit ou pour la serviette de toilette.

 

"Il faut cinq mois pour bâtir un hôtel"

Eklo se veut économique, mais également écologique. L'intégralité de l'hôtel relève de la construction modulaire, où des chambres préfabriquées en béton allégé et conçues aux normes bâtiment basse consommation (BBC) sont incorporées à une ossature tout en bois. "Il faut cinq mois pour bâtir un hôtel", précise Emmanuel Petit, président d'Eklo. Une prouesse que l'on doit aux Charpentes Houot, à Gérardmer (88), et à l'agence d'architecture Patriarche & Co, basée au Bourget du Lac (73).

Quant au personnel - en moyenne six salariés par établissement-, il doit être polyvalent. "Nous ne recherchons pas des profils formatés. Quand nous recrutons une personne, nous la formons aussi bien à l'accueil qu'au nettoyage des chambres", souligne le dirigeant. Au Havre, le succès a été immédiat. Quant à la directrice de l'hôtel du Mans, Dorothée Gentil, après dix jours d'ouverture, elle a déjà quelques habitués. Conséquence : deux hôtels Eklo ouvriront en 2015 à Lille et Strasbourg. Puis, Emmanuel Petit mise sur un minimum de cinq ouvertures en 2016.

Anne Eveillard

www.eklohotels.com
Journal & Magazine
Services