×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Marriott inaugure un nouvel hôtel à Istanbul

Hôtellerie - lundi 14 avril 2014 15:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Chambre Deluxe.
Chambre Deluxe.

Marriott International continue son développement en Europe de l'Est avec l'ouverture de l'hôtel Istanbul Marriott Hotel Sisli. Le groupe détient désormais 11 établissements en Turquie et 7 à Istanbul. « Au court de ces dernières années, nous avons constaté un important développement sur le marché turc, où 6 de nos 11 marques européennes sont représentées, ce qui démontre la croissance de notre offre. » déclare Amy McPherson, présidente et directrice générale de Marriott International en Europe. Cet hôtel 5* de 34 étages est doté d'un héliport sur le toit. Il comporte 259 chambres ayant vues sur la ville, le Bosphore et la Corne d'Or. Trois restaurants sont proposés dans l'hôtel avec The Dish Room Restaurant, le Terrace Bar et The Great Room Lounge and My Bar et 1300m² sont réservés aux banquets et séminaires.  Et le spa comprend une piscine intérieure, un bain turc, un sauna, un bain de vapeur avec cabines de soins, un centre de remise en forme et des courts de tennis. 
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Reprendre un hôtel : évitez les embûches
par Stéphane Corre
Services