×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

L'Hôtel Lancaster change de propriétaire

Hôtellerie - lundi 18 juin 2012 16:01
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

L'établissement revient dans le giron d'une société familiale, la SD2P, à l'issue d'une vente qui a eu lieu vendredi 15 juin.



Hôtel Lancaster
Hôtel Lancaster

Les 57 chambres et suites dans la rue de Berri appartiennent désormais à la SD2P (Société de Développement Professionnel), détenue par Pierre Esnée, propriétaire de 80 établissements hôteliers. Le vendeur, la société Fuenso Hospes Paris SAS, gérait l'hôtel en pleine propriété depuis 2006. La transaction a duré plus de six mois et avait été confiée à Christie & Co en exclusivité. Le montant de la vente est resté secret, mais devrait cependant s'élever à 60 millions d'euros, selon les experts.

L'hôtel a toute une histoire. Construit en 1889, il devient la propriété d'un homme d'affaires espagnol qui en fait son hôtel particulier. Il est racheté en 1925 par un hôtelier suisse, qui le transforme en hôtel de luxe avec collection de toiles de maîtres et meubles précieux. Depuis cette date, trois autres opérateurs ont dirigé l'établissement : le groupe Savoy en 1970 puis en 1996 la société GLA, dirigée par Grace Leo-Andrieu, et enfin le groupe espagnol Hospes qui l'achète en 2006.

Une première étoile Michelin

En 2011, un vaste programme d'investissements et de rénovation est entrepris pour repositionner l'hôtel sur le segment 5 étoiles. Il permet à l'hôtel d'augmenter son prix moyen. Par ailleurs, la nomination d'un chef de renom, Michel Troisgros, lui a permis d'obtenir une première étoile Michelin. Aujourd'hui l'établissement comporte 57 clés dont 14 suites, 3 restaurants dont un restaurant étoilé, deux grands salons pouvant recevoir une vingtaine de personnes, et un espace fitness équipé avec sauna au dernier étage de l'hôtel.

Situé dans le périmètre des Champs-Elysées, son décor romantique à souhait en fait l'un des hôtels les plus emblématiques de ce Triangle d'Or. L'arrivée d'un nouveau propriétaire, devrait lui insuffler une nouvelle dynamique.

Évelyne De Bast

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Recettes de chef à chef
par Marcel Mattiussi
Services