×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Valérie Vauthier-Desmaretz (Aflyht) : "Il nous manque des assistants d'éducation"

Formation - Écoles - mercredi 31 août 2022 16:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Paris (75) La présidente de l'Association française des lycées d'hôtellerie et de tourisme (Aflyht) parle d'une rentrée plutôt "sereine" et "bien préparée au niveau des académies". En revanche, "les assistants d'éducation manquent à l'appel", regrette Valérie Vauthier-Desmaretz.



'Enseigner autrement en acceptant l'erreur du jeune' : c'est l'un des thèmes sur lequel Valérie Vauthier-Desmaretz souhaite plancher au congrès de l'Aflyht, en mars 2023.
© DR
'Enseigner autrement en acceptant l'erreur du jeune' : c'est l'un des thèmes sur lequel Valérie Vauthier-Desmaretz souhaite plancher au congrès de l'Aflyht, en mars 2023.

Cette rentrée 2022 se présente bien.” La présidente de l’Association française des lycées d'hôtellerie et de tourisme (Aflyht), Valérie Vauthier-Desmaretz, parle de “sérénité” grâce à “une bonne préparation de ce retour en cours par les équipes, au niveau des académies”. Pas de carence d’enseignants pour l’heure et il est encore trop tôt pour constater une réelle baisse des effectifs du côté des jeunes. “Pour le moment, nous n’avons aucun commentaire négatif au niveau de l’Aflyht quant au déroulement de cette rentrée. Tout a bien été anticipé”, dit-elle. Un bémol toutefois : “Nous manquons d’assistants d’éducation. Or, dans l’établissement que je dirige – le lycée général et technologique Jean Moulin, à Pézenas dans l'Hérault -, comme au niveau de l’académie de Montpellier, nous avons pourtant commencé les recrutements dès le mois de mai dernier.”

Enseigner autrement

Le prochain conseil d’administration de l’Aflyht est d’ores et déjà programmé en octobre prochain. À cette occasion, les thèmes des échanges et débats du congrès, prévu du 29 au 31 mars 2023 au Touquet (Pas-de-Calais), seront arrêtés. “Durant ce congrès, nous allons nous interroger notamment sur les façons d’enseigner autrement. L’idée étant d’accepter l’erreur d’un jeune : il a le droit de se tromper dans sa cuisine”, confie Valérie Vauthier-Desmaretz. Un débat est également prévu sur la place du campus dans les établissements, “sachant que le campus du Touquet fonctionne très bien”. Elle souhaite, par ailleurs, un congrès “plus interactif”, avec une alternance de conférences et de tables rondes. Enfin, pour aider les petits établissements d’enseignement, “qui ont parfois du mal à recruter”, à rester attractifs, l’Aflyht projette de réaliser une série de vidéos destinées à présenter chaque métier du secteur des CHR. Une façon d’informer les jeunes en amont, pour éviter les erreurs d’aiguillage, convaincre les indécis et séduire les plus motivés.

#rentree #aflyht

 


Anne Eveillard
Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services