×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Forum des métiers original à Jehanne de France

Formation - Écoles - vendredi 1 avril 2022 08:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Dans le cadre de leur projet de "Chef-d’œuvre" et sous la houlette de leur professeur Kévin Mauban les classes de Terminales Bac Professionnel Cuisine et Commercialisation et Service en Restauration du lycée Jehanne de France à Lyon ont organisé le 15 mars 2022 un forum des métiers tout à fait original. Il concernait environ élèves en filière Hôtellerie-Restauration au sein de l’établissement scolaire, à partir de la classe de Première.

16 entreprises étaient présentes pour rencontrer et recruter de nouveaux talents et collaborateurs.

Sofitel, Mob Hotel, Mama Shelter, Wagon Bar, Club Med, Intercontinental Hotel Dieu, Sodexo, Armée De Terre, Air, Marine, Groupe Bocuse Auberge de Collonges, Compass, Pignol, Croisi Europe, Villa Florentine / Art Et Loge, MRS ainsi que Crown Plaza.

Le déroulé de la journée

1er temps : Dans la matinée, les entreprises avaient d’abord 30 minutes pour se présenter aux petits groupes d’élèves.

2ème temps : Job dating autour du repas dans les deux restaurants d’application, rythmé par les (apéritif, entrée, plat, dessert et mignardises) et au cours desquels les apprenants ont pu échanger avec les professionnels et donner leur curriculum vitae.

Quelle est cette notion de chef-d’œuvre ?

Le chef-d’œuvre de bac professionnel fait partie de la transformation de la voie professionnelle au sein de l’Education nationale. L’idée de cette nouvelle matière qui a débuté en septembre 2020 est de mettre en lien les différents enseignants auprès d’une œuvre réalisée par un élève ou un groupe d’élèves. Dans le cas du chef-d’œuvre Meet&Eat, Kevin Mauban, professeur de service et commercialisation, en charge du chef-d’oeuvre a établi un constat en début d’année de septembre 2021. Il a demandé aux élèves de terminal bac pro, quels étaient leurs besoins pour l’après-bac. La plupart souhaitaient se diriger vers des BTS avec alternance, ou faire des saisons mais pour cela, des contacts avec les entreprises étaient nécessaires.

De là, est né leur volonté d’organiser un "forum emploi – jeunes". Ils sont alors partis présenter le projet auprès de Christophe Luans, chef d’établissement du lycée Jehanne de France, qui leur a accordé son feu vert.

D’octobre 2021 à janvier 2022, la salle de classe s’est transformée en centre des appels avec l’utilisation d’un drive en ligne en commun pour importer l’ensemble de leur document, les modifier en direct avec la possibilité de travailler en dehors de leur séance. Le groupe classé s’est divisée par pôles : communication interne, relation entreprise, pôle événementiel, pôle restauration, ou encore le pôle facteur d’ambiance. Toute la classe s’est démenée pour faire de ce projet, leur projet !

L’évènement a été géré à la perfection par les élèves. Les élèves ont reçu les félicitations de la direction ainsi que des entreprises lors de cette journée. Yohann, élève en service, nous dit ainsi : « c’était compliqué en début de journée, il y avait beaucoup de choses à gérer du stress, de l’adrénaline, mais bien cadrés et organisés, on y est arrivé. C’est une fierté ! »

A leur retour du stage, ils seront évalués sur ce projet à l’oral. Ils devront faire une présentation des facteurs socio-économiques, culturelles, de développement durable ainsi que du numérique dans ce projet. Pour illustrer ces éléments, ils pourront sélectionner un document parmi l’ensemble des documents qu’ils auront réalisé durant cette année dans le cadre de leur chef-d’œuvre.

Un déjeuner innovant sous forme de job dating

A 18 ans, les élèves n’ont pas l’habitude de réaliser des entretiens d’embauche en déjeunant. L’idée était de les mettre dans ces conditions qui se rapproche le plus du monde de l’entreprise. Kevin Mauban, tel un chef d’orchestre veillait sur le bon fonctionnement de ce déjeuner. Les élèves avaient 20 min pour discuter avec les entreprises lors de l’entrée puis la cloche sonnait. C’était le moment où les candidats devaient se lever et passer au plat pour 20 min supplémentaire d’entretien. Et enfin, un dernier son de cloche pour cette rotation finale pour les desserts. Une fois terminé, les élèves avaient accès libre à toutes les entreprises pour discuter avec elles en dégustant des mignardises. « Ça ‘casse les codes’, on va directement à l’essentiel en temps limité, c’est bien pour ceux qui ont des problèmes de concentration, c’est diversifié » témoignent aussi Alix, Léo et Louis. Et si quelques-uns comme Arthur ont trouvé que manger et parler en même temps n’était pas toujours simple, ils ont apprécié la proximité que cela permettait.

Une expérience dont chacun est ressorti ravi.

Les entreprises ont apprécié les échanges divers que l’organisation permettait d'avoir et ont trouvé les élèves intéressés, respectueux, à l’écoute, motivés par l’envie de progresser dans leurs domaines, curieux de découvrir.

Les lycéens ont aimé cette journée particulière, ils se sont sentis fiers que des professionnels viennent à eux et renforcés dans leurs projets, le secteur offre des emplois, l’avenir est riche de possibles.

Les organisateurs ont beaucoup appris dans cette expérience forte en émotions partagées qui a permis de nombreuses collaborations. Chiara, Nadia et Maureen en cuisine ont conscience d’avoir développé de nombreuses compétences « on a fait de plus grosses quantités que d’habitude, 50 à 150 fois plus, on a appris la régularité, l’organisation, il fallait être très minutieux vu qu’on avait choisi de faire beaucoup de choses petites, comme des verrines. »

#ForumEmploi #JobDating #Recrutement #ChefDoeuvre

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services