×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

CFA Interprofessionnel Orléans : une démarche particulière de renforcement des enseignements pour les apprentis en Hôtellerie-restauration 

Formation - Écoles - jeudi 25 mars 2021 16:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Le CFA interprofessionnel de la Chambre de Metiers et de l’Artisanat à Orléans a mis en place un dispositif de soutien aux apprentis des activités de l’hôtellerie-restauration fermées depuis de nombreux mois pour cause de crise sanitaire COVID-19.

Ce dispositif vise à faire venir les apprentis dans l’établissement bien au-delà du planning initial de cours prévu. L’objectif de ce dispositif est de compenser pour partie l’absence de séquences pratiques en entreprise.

Cette action entre dans le cadre du combat mené par Jérôme Kohn, directeur de l’établissement, pour que les générations 2020 et 2021 ne soient « les sacrifiés » ! Il faut que ces apprenants puissent coûte que coûte être à niveau des examens de leur filière professionnelle.

Ainsi, deux actions concomitantes ont été menées :

⁃ une, globale à l’établissement, qui vise à structurer le principe de notations régulières des acquisitions professionnelles ; théoriques et générales afin que, s’il y a examen en contrôle continu, celui-ci soit le véritable reflet du niveau de l’apprenant ;

⁃ une seconde sur le pôle hôtellerie-restauration qui vise à compenser la non possibilité pour les apprenants de pratiquer en entreprise en mettant en place d’ateliers techniques, en dehors du calendrier d’alternance, afin de leur apporter l’aisance et la pratique professionnelle.

Une ingénierie de compensation pédagogique savamment orchestrée par Laurence Gudin, directrice pédagogique en lien avec les responsables des pôles métiers de l’établissement.

Florent Doittée, coordonateur du pôle hôtellerie-restauration de l’établissement a quant à lui imaginé, avec ses collègues, des ateliers pratiques sur les techniques professionnelles. Ces séquences visent à la fois à amplifier la technicité mais également à améliorer la productivité en situation professionnelle. 

C’est ainsi que ce dispositif est organisé tant en cuisine, en service en salle et au bar.

Jérôme Kohn, insiste sur le fait que « ces ateliers soient proposés par les équipes à tous les apprenants en préparation d’examen et cela en complément du cycle normal de formation. Les modalités d’accès à ces séances passent par des inscriptions préalables et sur la base du volontariat. L’idée est d’accompagner ceux qui le souhaitent, c’est également un moyen de mesurer le niveau de motivation des apprenants. À ce jour, nous enregistrons une participation à 30% des apprenants concernés »

Pour Gérard Gautier, président de la CMA Loiret « cette action est en complète cohérence tant avec les objectifs d’un CFA inclusif qui met tout en œuvre pour que les apprenants, quelle que soit leur diversité puissent disposer d’un parcours adapté aux situations particulières, y compris aux événements en cours de formation. La situation des apprenants de notre pôle hôtellerie-restauration est pleinement visée par cette situation et les équipes du CFA ont ainsi fait preuve d’agilité pour adapter les différents parcours par des temps de formation complémentaires. »

#Covid #ContinuitePedagogique 

 

Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services