Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Retour sur l'engagement d'une élève MC sommellerie du lycée hôtelier de Grenoble dans un Ehpad pendant la période de confinement

Formation - Écoles - mercredi 27 mai 2020 05:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Estelle Grange en bas à droite en visio-conférence avec ses camarades
Estelle Grange en bas à droite en visio-conférence avec ses camarades

Marignier (74) 

Estelle Grange est une élève de Mention complémentaire sommellerie du lycée hôtelier Lesdiguieres de Grenoble. Durant la période de confinement elle a choisi de s'investir au service du troisième âge au sein d'un Ehpad proche de son domicile en Haute Savoie. Elle a réussi à trouver les ressources pour suivre ses cours de sommellerie à distance tout en apportant son aide dans cet établissement de santé.

Quel est l'origine de cet engagement, qui en est l’instigateur ?

Quand le confinement a démarré, Stéphanie Durand, directrice adjointe de l'Ehpad "le clos casai" à Marignier en Haute Savoie, m'a contacté pour effectuer un remplacement durant un mois. J'ai déjà auparavant travaillé pour eux durant des vacances scolaires. Je n'ai donc pas hésité à accepter cette demande étant donné la situation, c'était évident que je vienne aider.

Quel a été votre rôle ?

J'ai donc travaillé en tant qu'agent de restauration avec une toute nouvelle organisation pour protéger les résidents du virus qui menacait. Tous les repas étaient à emmener en chambre car les résidents ne pouvaient plus se retrouver pour manger au restaurant, tout cela avec une procédure d'hygiène stricte et des désinfections plus que régulières ainsi qu'une attention toute particulière auprès des résidents qui subissaient un isolement important durant cette crise.

Qui avez-vous rencontrez ?

J'ai rencontré une équipe formidable, une solidarité qui apporte réconfort à tout le monde en cette periode qui favorise la peur et l'angoisse. Ce sont des moments très humains,

j'ai eu un contact permanent avec les résidents en essayant de leur faire plaisir le plus possible à mon échelle.

En quoi votre formation a été un plus, dans la mise en œuvre de vos actions ?

Ce sont deux métiers différents mais la raison pour laquelle on le fait est la même. Je suis en train de passer ma mention complèmentaire sommellerie à l'école hôtelière Lesdiguières à Grenoble. Cette formation m'a non seulement former sur mon futur métier mais également sur des valeurs comme : le partage, la générosité, le fait de donner du plaisir à autrui ainsi que l'esprit d'équipe et la solidarité. Toutes ces valeurs sont pour moi le plus important et c'est ce que j'ai voulu mettre en oeuvre dans cette Ehpad.

Quel message souhaitez-vous délivrer dans ce contexte particulier ?

Un message plutôt simple, c'est que nous avons la chance de faire des métiers humainement très enrichissants, que ce soit en hôtellerie ou en restauration, alors faisons en sorte durant cette crise d'être solidaire et de mettre à profit ce que l'ont sait faire de mieux, faire plaisir.

Comment envisagez-vous l’avenir ?

J'ai comme projet en premier lieu de trouver un poste de commis sommelière pour commencer ma carrière, je compte rester en France plusieurs année pour me former au mieux à mon métier puis de partir ensuite à l'étranger afin d'élargir mon ouverture d'ésprit concernant le vin.

#Covis19 #Coronavirus #Confinement #Ephad


Claude Dibiase
Journal & Magazine
Services