Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Un CFA dédié à la gastronomie en projet près de Lyon

Formation - Écoles - mardi 15 octobre 2019 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Lyon (69) Un centre de formation, né sous l'impulsion d'un collectif de professionnels lyonnais, pourrait s'installer dans l'ouest lyonnais dès 2021. L'enseignement sera en grande partie assuré par les chefs.



'Les chefs ont pris conscience qu'ils devaient se réapproprier la formation pour susciter des vocations', assure Christian Têtedoie, pilote du projet.
'Les chefs ont pris conscience qu'ils devaient se réapproprier la formation pour susciter des vocations', assure Christian Têtedoie, pilote du projet.

À la suite de l’appel à projet lancé par la Métropole de Lyon concernant la réhabilitation du château de Lacroix-Laval à Marcy-l’Étoile (Rhône), une association regroupant des personnalités de la restauration et de l’hôtellerie lyonnaise a soumis le projet d’en faire un futur CFA dédié à la gastronomie. L’objectif vise à répondre aux difficultés de recrutement auxquelles sont confrontés les professionnels, mais également à former les talents de demain aux divers métiers de la gastronomie : salle, cuisine, sommellerie...

Le projet est novateur dans le sens où il est porté par les professionnels puisque l’enseignement sera assuré par des chefs venus de toute la France, en complément du corps professoral, pour un cumul de 250 jours. Nous avons déjà reçu l’accord de 80 cuisiniers dont de grands noms”, se félicite le chef étoilé Christian Têtedoie, qui pilote le projet.

 

Un coût global de 10 M€

Ce CFA de la gastronomie, qui accueillera une promotion de 150 élèves par an, sera destiné aux jeunes à leur sortie de 3e et souhaitant préparer un CAP et un BEP. La formation sera gratuite et effectuée en alternance et en apprentissage chez un employeur.

Si le projet est validé par la Métropole de Lyon (réponse le 15 novembre), le château de Lacroix-Laval sera réhabilité pour accueillir, sur 3 600 m2, deux restaurants d’application et leurs cuisines, ainsi que 48 chambres pour le pensionnat. Un potager sera également aménagé pour sensibiliser les jeunes à la gestion des ressources. Le coût global du projet est évalué à 10 M€ dont la moitié sera apportée par l’État. Le reste du financement sera assuré par des prêts bancaires ainsi que du mécénat. “Si notre proposition est refusée par la Métropole de Lyon, nous avons d’autres lieux en vue sur Lyon pour accueillir ce CFA. C’est un projet qui nous tient tous à cœur car nous avons plus que jamais besoin de jeunes formés aux métiers de l’excellence”, conclut Christian Têtedoie.

#Lyon #CFA #Gastronomie #Christiantetedoie


Stéphanie Pioud