×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Pour la section sommellerie du lycée hôtelier de Grenoble cette discipline s'enseigne aussi au pied des vignes

Formation - Écoles - jeudi 26 septembre 2019 07:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      


L’occasion s’est présentée cette semaine au Domaine « Clos Moreau », à Saint-Martin-sous-Montaigu, en plein cœur de l’appellation Mercurey, avec l’accueil de huit étudiants en mention complémentaire sommellerie du lycée Lesdiguières à Grenoble, venus avec leur professeur Fabrice Lemasson.

L'idée d'associer les deux entités est née de multiples discussions dans les alpages Isérois entre Fabrice Lemasson, formateur en Mention Complémentaire Sommellerie au lycée hôtelier Lesdiguières à Grenoble et Françoise et Pascal Massenot, viticulteurs bien connus de la Côte Chalonnaise. Avec le soutien de M. Besse, chef d'établissement du lycée hôtelier, et M. Fourna, DDF,  l'idée est venue d'amener les étudiants au cœur du métier.

Issus de formation Bac pro, Bac techno ou BTS en hôtellerie-restauration, ces quatre filles et autant de garçons, âgés de 18 à 21 ans, découvrent avec beaucoup d’intérêt l’univers des vendanges, tant dans les vignes qu’à la cuverie, en composant l’équipe de 40 vendangeurs qui récoltent les 15 hectares du domaine.

La source du métier

« C’est la source, la base de notre métier », explique Lisa, étudiante grenobloise. « C’est très enrichissant et beaucoup plus clair pour nous car ça nous apporte une meilleure compréhension du produit. » Constat à l’identique pour Louis qui voit le côté pratique, complémentaire de la théorie enseignée à l’école. « On voit concrètement comment on passe de la grappe de raisin au vin, ça nous permet de mieux connaître le produit. On sera ainsi de meilleurs interlocuteurs entre le vigneron et le client du restaurant, en le guidant au mieux dans son choix. » Un savoir que Pascal Massenot, propriétaire du domaine avec son épouse Françoise et ses fils Étienne et Francis, n’est pas peu fier d’apporter à ces jeunes, en quête de connaissances.

#LyceeLesdiguieres #McSommellerie #AppellationMercurey