Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Le lycée des Métiers Louis Martin Bret de Manosque, sur les traces d'Erasme

Formation - Écoles - dimanche 3 juin 2018 19:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Manosque (04) Le lycée Louis Martin Bret a une vocation internationale depuis plus de 10 ans. Que ce soit en Espagne, en Roumanie, en Allemagne, en Italie ou bien au Royaume-Uni, ses élèves reviennent toujours plus riches de savoir-faire et d'expériences personnelles.

Depuis maintenant deux ans, l'académie d'Aix-Marseille a mis en place un consortium OMEGAT/Erasmus+ afin d'envoyer encore plus d'élèves en période de formation professionnelle en Europe car le bénéfice sur le développement des élèves est considérable.Cette année encore, les équipes enseignantes du lycée se sont mobilisées pour permettre à ses élèves de découvrir de nouvelles pratiques professionnelles, d'acquérir une capacité d'adaptation et d'autonomie dans un pays étranger, mais surtout de s'intégrer au sein d'une culture différente de la leur. Cela leur permet d'enrichir leur expertise professionnelle. Les mobilités ne sont pas réservées seulement aux élèves de Bac Pro : chaque année, des élèves de CAP participent à part entière aux mobilités.

Ainsi cette année, pour :


Le Royaume-Uni : 6 élèves durant 5 semaines à Uckfield avec le groupe hôtelier HandPickedHotel en octobre et 4 élèves durant 3 semaines à Bath avec le même groupe hôtelier en février.

L'Italie : 10 élèves durant 3 semaines à San Pellegrino avec l'école IPSSAR en février ; 6  élèves durant 3 semaines à Turin ; 5 élèves durant 2 semaines en avril à Cuneo.

L'Allemagne : 6 élèves durant 10 jours en juin à Mulhausen.

L'Espagne : 6 élèves à Tarragone pendant 5 semaines et 55 élèves en voyage pédagogique à Barcelone pour découvrir le patrimoine culturel et gastronomique. 

Chaque semaine, les enseignants d'anglais et de professionnel organisent des activités sous forme de jeux de rôles pour permettre aux apprenants de prendre confiance en eux et surtout d'être capable de communiquer dans les situations professionnelles les plus courantes. 

Des projets pour les deux filières sont établis pour les trois ans de formation avec différentes activités, comme par exemple l'organisation d'événements en Anglais lors de la journée de l'Europe (Europe Quiz) ou encore la visite d'une institution européenne ou plus modestement la création d'un livret professionnel bilingue qui sert d'appui à l'élève lors de son stage en Angleterre. L'objectif étant de décrocher son diplôme avec une mention européenne Anglais et d'accéder plus sereinement à un parcours post-Bac.

Mais l'ouverture européenne, ce n'est pas forcément un séjour à l'étranger. Certains enseignants, grâce à la plateforme européenne « Etwinning », ont créé des contacts avec des établissements scolaires au-delà de nos frontières. Cela permet à nos jeunes d'échanger entre eux, de partager leurs expériences et ainsi s'ouvrir au reste du monde. Sans oublier que cela favorise la création de ponts avec les entreprises à vocation internationale. 




 

 

Claude Dibiase
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Claude Dibiase
Journal & Magazine
Services