Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

L'école Ferrandi signe la Charte de saisonnalité

Formation - Écoles - vendredi 22 juin 2018 16:46
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

75 - Paris Le Collège culinaire de France a organisé une journée où de nombreux producteurs-artisans de toute la France sont venus sensibiliser les élèves à l'importance des saisons et la qualité des produits.



Bruno de Monte (Ferrandi) et Célia Tunc (Collège culinaire de France) signent la Charte de saisonnalité à l'école Ferrandi
Bruno de Monte (Ferrandi) et Célia Tunc (Collège culinaire de France) signent la Charte de saisonnalité à l'école Ferrandi


"Inciter les futurs cuisiniers à travailler main dans la main avec les producteurs" : tel est le mot d'ordre de la Charte de saisonnalité mise en place cette année par le Collège culinaire de France. Le 21 juin dernier, sept producteurs-artisans sont intervenus devant des élèves de l'école Ferrandi Paris (filière française et internationale) pour leur expliquer l'importance des produits et des relations à entretenir avec les producteurs. "Chaque saison a sa particularité, il faut anticiper et réfléchir sur le produit", a souligné le chef Stéphane Jégo.

Les participants ont pu déguster les produits de différentes régions. Le soir, les élèves ont réalisé un dîner, à l'aide des producteurs, au restaurant d'application. En signant la Charte, l'école Ferrandi s'engage à éduquer et sensibiliser les cuisiniers de demain à travers un enseignement responsable.

 

Un pacte de communication entre producteurs et cuisiniers

"Un produit d'exception correspond à l'attente des chefs. La communication entre les deux est essentielle", a expliqué Hélène Reglain, productrice de la ferme d'Artaud, à La Chapelle-Saint-Sauveur (Loire-Atlantique). La saison n'étant pas toujours fixe et définie, le producteur doit transmettre les informations sur son produit, et le cuisinier s'adapter. 

Célia Tunc, secrétaire générale du Collège culinaire de France, a évoqué une "complicité" entre les deux. Transformer des produits de qualité fait partie intégrante du métier de cuisinier. Il s'agit de raconter une histoire. Pour cela, le rôle de la salle est primordial. Afin de lutter contre la standardisation de l'alimentation, la Charte rappelle l'importance du savoir-être à travers un engagement, des convictions et des relations portant la gastronomie française vers le haut.


Camille Borderie
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Camille Borderie