×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Christophe Santos : d'élève à prof, en passant par les trois étoiles

Formation - Écoles - jeudi 26 octobre 2017 14:21
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Tain-l'Hermitage (26) Conquis par le métier de sommelier alors qu'il voulait être cuisinier, le Drômois évoque un parcours qui l'a finalement conduit à enseigner au lycée professionnel de Tain-l'Hermitage, celui où il fut élève lui-même.



Christophe Santos ;  'Formateur n'est pas une fin en soi, il faut se remettre en question.'
Christophe Santos ; 'Formateur n'est pas une fin en soi, il faut se remettre en question.'


Comme Véronique Martin, à La Rochelle, ou Julie Botijo, à Montpellier, Christophe Santos symbolise une nouvelle génération de sommeliers-formateurs. Ceux qui ont été élèves d'une section spécialisée puis ont intégré la vie active en restauration, avant de prendre un virage en décidant d'enseigner. "Mon rêve, c'était la cuisine mais dès la fin de ma première année de BEP à l'école hôtelière de Tain-l'Hermitage, j'ai opté pour la salle. Puis j'ai rejoint la mention complémentaire sommellerie dans ce lycée, le seul en France où cette formation dure deux ans."Diplômé, il a vécu deux saisons aux côtés de Marc Veyrat. "Puis j'ai eu envie de découvrir le Bordelais et j'ai passé quatre ans aux Sources de Caudalie." Christophe Santos a rejoint ensuite Anne-Sophie Pic, en salle puis à un poste de développement des activités extérieures et des achats.


"Quatre ans plus tard, j'ai pris du recul et créé une société de conseil et de formation pour les professionnels de la salle. Cela a provoqué un déclic. J'aimais partager mes connaissances et je souhaitais le faire avec des élèves. Après l'obtention d'un BTS, j'ai réussi le concours de professeur de restaurant et deux ans après j'ai succédé à Pascal Bouchet, le sommelier formateur qui m'avait inculqué les bases du métier."


En 2016, il vit sa première rentrée à Tain-l'Hermitage. "Formateur n'est pas une fin en soi, il faut se remettre en question d'autant plus qu'avec les nouveaux outils, les élèves les plus passionnés sont capables de vous mettre en difficulté parfois. Ils n'apprennent plus de la même façon et moi-même, je m'efforce d'être original. Les cours de français, c'est du théâtre ; les dégustations sont l'occasion de parler anglais et les accords mets-vins se travaillent concrètement, autour d'un repas..."



Jean Bernard
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services