Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Douzième édition pour le concours Bien manger en Normandie

Formation - Écoles - jeudi 1 juin 2017 16:42
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

De gauche à droite : M. Schiffmacher (proviseur adjoint), Mme Toufflet (responsable administratif et comptable), Mme Delalance (adjointe à la gestionnaire), Gilles Richard (proviseur), M. Leroy (chef des cuisines), M. Lagoa Nunes (fournisseur) et M. Mesnildrey (Irqua-Normandie).
© RL
De gauche à droite : M. Schiffmacher (proviseur adjoint), Mme Toufflet (responsable administratif et comptable), Mme Delalance (adjointe à la gestionnaire), Gilles Richard (proviseur), M. Leroy (chef des cuisines), M. Lagoa Nunes (fournisseur) et M. Mesnildrey (Irqua-Normandie).

Evreux (27) Pour la douzième année consécutive, la quatrième étape du challenge Bien manger en Normandie s'est déroulée du 15 au 19. Cet événement est organisé par l'Irqua-Normandie (institut régional de la qualité agroalimentaire de Normandie). Il est déployé dans 213 établissements et représente 45 000 convives.

Ce concours est destiné aux chefs de restauration scolaire et aux élèves des centres de formation en hôtellerie-restauration. Il vise notamment à sensibiliser les jeunes à une alimentation équilibrée et à leur faire découvrir le patrimoine culinaire de la Normandie. Il permet également de valoriser les produits locaux au sein de la restauration collective.

Parmi les nombreux établissements participant, figure le lycée Aristide Briand à Evreux (Eure). Pour le proviseur, Gilles Richard, le fait de cuisiner est meilleur et plus économique. "C'est moins cher que prendre du tout fait". Quant au chef cuisinier, Olivier Leroy, il participe au concours depuis cinq ans et l'a remporté deux fois.

Près de 50 chefs y ont participé cette année, avec comme objectif un repas budgétisé à 2,40 €, un prix légèrement augmenté (2,20 € précédemment) et qui s'explique par l'obligation d'incorporer un poisson des côtes normandes au menu.
Parmi les membres du jury, Pierre Caillet, chef étoilé du restaurant Le Bec au Cauchois (à Valmont) a participé pour la première fois. Pour les prochaines éditions, l'objectif sera de mobiliser encore plus de chefs d'établissement, afin de mettre en avant les chefs des restaurants scolaires et les produits de la région normande.

Richard Lettre
Journal & Magazine
Services