×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Voyages pédagogiques à Londres pour les étudiants du CFA de Bourges

Formation - Écoles - lundi 10 avril 2017 16:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Voyage pédagogique pour les apprentis du Cher.
Voyage pédagogique pour les apprentis du Cher.

Quatre voyages à Londres ont déjà été organisés lieu pour les élèves en brevet professionnel arts de la cuisine et arts du service et commercialisation en restauration du CFA de Bourges (Cher). Ils ont été accueillis au Ealing, Hammersmith and West London college.

Pour Sylvaine Cabanes, formatrice au CFA de Bourges, "Une semaine dans un pays étranger apporte une ouverture d'esprit aux jeunes. Les Français échangent leur savoir-faire uniquement en anglais, ils s'immergent dans un restaurant d'application anglais durant deux jours. Les apprentis repartent certes avec de bons souvenirs mais surtout l'idée de pouvoir retourner y travailler après leur examen."

Siman, 19 ans, étudiante anglaise, a apprécié l'arrivée des Français. Elle a trouvé les Français très méticuleux et investis dans leur travail. Elle aimerait venir en France. Pour Benoît, 22 ans, et Laury, 19 ans, étudiants français, c'est un voyage instructif et intéressant. Ils appréhendaient la barrière de langue mais ils ont fortement progressé en l'espace de peu de temps. "Nous n'avions pas réellement le choix étant donné que les Anglais ne parlent pas français." Ils ont pu constater que les normes d'hygiène, les habitudes alimentaires et les méthodes de travail ne sont pas les mêmes.

 

 

 

Claude Dibiase
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Accompagnement pour l'acquisition et la transmission
par Adeline Desthuilliers et Mahmoud Ali Khodja
Services