Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Les métiers de service vus par les élèves de l'Institut Paul Bocuse

Formation - Écoles - mardi 10 avril 2012 09:26
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Au cours de divers échanges, le directeur de restaurant Denis Courtiade a interrogé les jeunes de l'établissement lyonnais sur leurs visions des métiers de service. En voici quelques extraits.



Denis Courtiade : 'Je me rends compte que cette génération est beaucoup plus terre à terre et a besoin d'être rassurée'.
Denis Courtiade : 'Je me rends compte que cette génération est beaucoup plus terre à terre et a besoin d'être rassurée'.

Lors de différentes interventions à l'Institut Paul Bocuse à Ecully (69), Denis Courtiade, directeur du restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée (Paris, 8e), a demandé à 50 élèves âgés de 20 à 25 ans en 2e année de Licence professionnelle en management international hôtellerie et restauration de réfléchir à la question suivante : 'Quelles ont été et quelles sont les motivations qui vous ont poussées à faire carrière dans nos professions d'hospitalité et de service ?'. La synthèse de leurs réponses est diverse est variée : « C'est avant tout une profession passionnante dans laquelle on peut s'y épanouir : plaisir du contact avec les clients, découvrir de nouvelles clientèles d'origines et de cultures diverses ; créer un moment heureux, être acteur, innover, et pouvoir apprendre tous les jours. On embrasse les métiers de service principalement par amour du service, on veut se rendre utile et faire plaisir aux clients. Nous sommes également loin du schéma classique de la vie de famille, nous redoutons d'avoir à faire des choix sur l'importance des priorités… Sans passion, il n'est pas possible d'exercer notre profession » soumettent certains jeunes, dirigés par Philippe Rispal, responsable des relations entreprises stages & emplois et chargé du pôle arts de la table de l'établissement lyonnais. Pour d'autres, « il y a aussi une part stratégique dans notre choix, une certaine sécurité de l'emploi, car nos métiers de bouche manquent de bras. Les offres d'emplois sont toujours en forte progression. Nous recherchons un travail d'équipe, un métier où les valeurs professionnelles animent les collaborateurs : fraternité professionnelle, rigueur, échange, partage, effort, réconfort, cohésion, tutorat, reconnaissance, respect, écoute, être compris… On a aussi la possibilité de voyager ». « Je souhaitais donc, par cet exercice, et après 25 années de carrière professionnelle, comprendre les motivations de cette fameuse génération Y afin de mieux l'accompagner. Je me rends compte que mes motivations de départ sont proches des leurs, mais je me rends également compte que cette génération est beaucoup plus terre à terre, qu'elle a besoin d'être rassurée et qu'elle est moins téméraire et carriériste que les professionnels de ma génération » constate Denis Courtiade.
H.B.

Journal & Magazine
Services