×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Fonds de commerce

Vente de fonds de commerce : Restauration traditionnelle, baisse des prix de cession

Fonds de commerce - mercredi 12 mai 2021 09:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Le commentaire de Vivien Boualem, franchisé du cabinet Michel Simond Aix-Marseille

“La restauration est l’un des secteurs d’activité les plus impactés par la crise que nous traversons suite au Covid-19. Entre les périodes de fermeture et les contraintes imposées par le respect des règles sanitaires, les restaurateurs vont devoir continuer de faire preuve d’adaptabilité pour exercer leur métier.
Ces raisons expliquent la baisse constatée des prix de cession au niveau national sur l’ensemble de la profession et ce, quel que soit le volume d’activité.
Dans les Bouches-du-Rhône, nous constatons une baisse du nombre de restaurants proposés à la vente, expliquée par le fait que de nombreux cédants potentiels considèrent qu’ils ne seront pas en mesure de valoriser au mieux leur affaire actuellement. Ils préfèrent la retirer de la vente en attendant un retour à la normale.
Cependant, nous constatons aussi que la demande est encore présente. En effet, nous faisons face à des sollicitations croissantes de professionnels de la restauration qui ont confiance en l’avenir et souhaitent reprendre une affaire. En particulier à Marseille et Aix-en-Provence où la vente à emporter et en livraison est aisée, permettant de maintenir une activité en cas de confinement, mais aussi sur les secteurs plus touristiques car tous ont bien noté que la saison 2020 a été historique sur l’ensemble du territoire et ils souhaitent être en place pour celle à venir.”

 

#FondsDeCommerce #MichelSimond

Journal & Magazine
N° 3758 -
29 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services