Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Terrasses : comment les faire vivre toute l'année ?

Équipements et nouvelles technologies - mercredi 8 janvier 2020 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris Elles permettent de multiplier les couverts, et d'accueillir les fumeurs et les fans de bronzage. Certaines se déclinent en rooftop, d'autres s'équipent pour l'hiver. Du petit-déjeuner jusqu'au dîner, elles peuvent afficher complet, à condition de réaliser quelques aménagements.



Terrasses : comment les faire vivre toute l'année ?

Elles permettent de multiplier les couverts, accueillir les fumeurs et les fans de bronzage. Les terrasses ont la cote. Certaines se déclinent en rooftop. D'autres s'équipent pour l'hiver. Du petit-déjeuner jusqu'au dîner, elles peuvent afficher complet, à condition de réaliser quelques aménagements.


Jusqu’au printemps dernier, la terrasse du Cheverny, restaurant gastronomique de Limoges (Haute-Vienne), n’était protégée ni du vent, ni de la pluie. Depuis l’installation d’une pergola, l’établissement dispose d’un espace de 88 m2 couvert, isolé, chauffé l’hiver, climatisé l’été. Et ça change tout : surface optimisée, une dizaine de couverts supplémentaires et un nouvel espace modulable, grâce aux lames motorisées et rétractables de la pergola qui peuvent ouvrir la toiture à 85 %.

À cela s’ajoute le travail facilité des serveurs - fraîcheur l’été, à l’abri des intempéries, possibilité de dresser les tables à l’avance sans se soucier de la météo…  - et des clients qui restent plus longtemps. Mieux : il faut désormais réserver pour avoir une place assurée sous la pergola du Cheverny. Preuve qu’une terrasse peut vivre à l’année, à condition de l’équiper, ou de la moderniser, pour que les clients s’y sentent bien en toute saison.

Il faut donc investir. Mais le budget alloué est souvent vite rentabilisé. Certains professionnels parlent de quelques mois seulement pour faire grimper la fréquentation d’un café ou d’un restaurant. Si bien qu’à Paris, la mairie enregistre quelque 1 600 nouvelles demandes de terrasse chaque année. Reste à savoir agencer cet espace et l’organiser pour mieux fidéliser.

 

  • Chauffer pendant l’hiver

Chauffages extérieurs et parasols chauffants permettent de maintenir une terrasse en place dès les premières chutes de température. C’est le cas dans les cafés, les restaurants, mais aussi les hôtels où la mode du rooftop incite à rentabiliser l’aménagement de ce type d’espace, au-delà de la seule saison estivale. Au Terrass’’Hôtel, à Paris (XVIIIe), la partie du 7e et dernier étage à ciel ouvert, avec vue panoramique sur la capitale, a d’abord accueilli jusqu’en 2018 une simple tente, des plaids et des chauffages en hiver. Au regard du succès obtenu, en terme de fréquentation, un nouveau toit - plus solide et doté de lames rétractables - a été installé en 2019. Il recouvre la terrasse et, ainsi, l’isole mieux pour une chaleur plus diffuse.

Mais est-ce toujours bien ‘raisonnable’ de chauffer l’extérieur ? À Paris, la réglementation liée aux terrasses exige que le mode de chauffage ne génère pas d'émission de gaz polluants. Reste que ces équipements sont énergivores : “Une surface de 12 m2 consomme autant qu’une grosse cylindrée qui parcourt 300 kilomètres”, a souligné Jacques Boutault, maire écologiste du IIe arrondissement, au micro de BFMTV. Ce qui fait réfléchir à l’heure du réchauffement climatique. Ainsi, à Rennes (Ille-et-Vilaine), depuis le 1er janvier 2020, le chauffage des terrasses est interdit, qu’il soit au gaz ou à l'électricité. Alors faut-il chauffer ou pas ? Les avis sont partagés. Sauf chez les fumeurs, qui plébiscitent en majorité les terrasses où ils ne grelottent pas en hiver.

 

  • Faire cohabiter fumeurs et non-fumeurs

 Pas toujours facile d’installer côte à côte, en terrasse, un accro à la cigarette et un anti-tabac.  Lorsque la cohabitation pose problème, on peut ériger une cloison éphémère, avec une rangée d’arbustes : idéal pour les petites surfaces. Pour les plus grands espaces, le pare-vent vitré permet de créer de façon durable une sorte de compartiment fumeurs, comme dans les trains d’autrefois.

 

 

  • Miser sur la déco pour davantage de confort

Chaises, banquettes, coussins, tonalités colorées, plaids et couvertures l’hiver, brumisateurs à dispo l’été, lumières tamisées le soir venu… tous ces accessoires font l’identité et le confort d’une terrasse. Et ce que celle-ci soit en ville, face à la mer, en pleine campagne ou à la montagne. Ainsi, dès les beaux jours, le restaurant perché sur le toit du Mama Shelter à Paris (XXe) prend-il des allures de plages, avec parasols, tables et assises aux couleurs acidulées, lampions, tables de ping-pong…  À l’opposé, l’hiver, le dernier étage du Terrass’’Hotel pare ses fauteuils de fausse fourrure et installe télécabine, luges, ski, guirlandes lumineuses. Une sensation d’évasion et une source d’inspiration pour alimenter les comptes Instagram.

 

#terasses 


Anne Eveillard
Journal & Magazine
Services