×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Faut-il envoyer un e-mail après l'entretien d'embauche ?

Emploi - vendredi 5 mai 2023 09:27
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Ce message, clair et concis, permet de confirmer sa motivation et sa capacité à répondre aux attentes de l'entreprise.



© Thinkstock


Remercier le recruteur après un entretien d'embauche est une démarche sans risque, mais qui peut faire toute la différence. Objectif : consolider sa candidature et prolonger l'échange pour se faire définitivement remarquer. C'est aussi un moyen de confirmer votre motivation et votre capacité à répondre aux attentes de l'entreprise.

Mais attention, la rédaction de cet e-mail de remerciement doit se faire dans les règles de l'art. Ce message, clair et concis (une dizaine de lignes tout au plus), devra impérativement comporter au moins quatre paragraphes.

1. Remerciez le recruteur pour le temps qu'il vous a accordé. N'oubliez pas de rappeler la date de l'entretien et l'intitulé du poste convoité. Pensez à soigner vos formules de politesse, en vous adaptant à la culture d'entreprise.

2. Réitérez votre intérêt pour le poste. L'idée est ici de prouver que vous en avez bien saisi les missions et les enjeux, et que vous êtes le meilleur pour y répondre. Attention à rester humble et à ne pas paraître trop prétentieux. En revanche, dans l'hypothèse où le poste ne vous intéresserait finalement plus, profitez de cet e-mail pour le dire sans détour - mais avec tact - au recruteur : cela lui évitera de perdre du temps, et il appréciera certainement votre honnêteté.

3. En fonction de la manière dont s'est déroulé l'entretien, ajoutez éventuellement un paragraphe sur un point précis : soit parce qu'il n'aurait pas été évoqué soit parce que, lors des questions-réponses sur le sujet, vous n'avez pas été suffisamment bon. Vous pouvez aussi insister sur une compétence clé, qui a posteriori vous semble incontournable à l'exercice de la mission.

4. Le dernier paragraphe mettra en avant votre humilité et votre envie d'avancer professionnellement. L'occasion surtout de demander habilement un retour sur votre candidature, avec une formule du type : "Je serais ravi d'avoir votre avis sur l'entretien que vous m'avez accordé, ainsi que vos conseils pour pouvoir m'améliorer".

Dans tous les cas de figure, pensez à envoyer ce message dans les deux jours suivant la rencontre.

Mylène Sacksick

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services