Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Entretien d'embauche : cinq questions pièges

Emploi - lundi 14 janvier 2019 16:15
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

75 - Paris Lors de l'entretien d'embauche, il faut répondre à toutes les questions, même les plus embarrassantes d'entre elles.



Parlez-moi de vous, citez vos défauts et qualités... Autant de questions-pièges auxquelles il faut bien se préparer pour un entretien
© iStock
Parlez-moi de vous, citez vos défauts et qualités... Autant de questions-pièges auxquelles il faut bien se préparer pour un entretien

- Parlez-moi de vous…

Quasi incontournable, cette question ouverte vise à juger votre capacité à vous exprimer (clarté de l’information, concision, précision). Plutôt que de partir dans de grandes envolées, préparez une réponse concise mais détaillée de votre personnalité et de vos aspirations professionnelles.

- Listez-moi vos qualités et vos défauts

Règle d’or : rester sincère. Cela n’empêche pas de tricher un poil, en mettant en valeur un travers bien réel, mais peu pénalisant pour le poste visé. Variante : on vous demande de citer une expérience professionnelle réussie. Dans ce cas, choisissez-en une en lien direct avec ce pour quoi vous postulez.

- Préférez-vous travailler seul ou en équipe ?

L’enjeu est de mesurer votre capacité d’intégration aux équipes déjà en poste. Optez pour le ni-oui, ni-non : travailler en équipe permet de brasser les personnalités et de créer une émulation. Travailler seul est l'occasion de se surpasser.

- Savez-vous dire 'non' ?

Le recruteur veut connaître votre pouvoir de prise de décision, quand votre interlocuteur est en désaccord avec vous. Étayez votre réponse par des exemples concrets.

Quelles sont vos perspectives pour l’avenir ? 

Il s’agit là de prouver son ambition, sans paraître prétentieux ni donner l’impression que vous avez les 'dents qui rayent le parquet'. Quoi que vous répondiez, soyez cohérent dans votre discours.

 

#Recrutement #Entretien


Mylène Sacksick