×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Cinq conseils pour dénicher un travail à l'étranger

Emploi - mardi 19 février 2019 10:45
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Se perfectionner dans une langue étrangère, étoffer son CV, élargir son réseau : trouver du travail hors des frontières est possible, à condition de s'y prendre bien à l'avance.



Trouver un travail à l'étranger nécessite de s'y prendre à l'avance et de bien se préparer.
Trouver un travail à l'étranger nécessite de s'y prendre à l'avance et de bien se préparer.

1 – Haro sur les formalités administratives

Travailler hors de l'Hexagone nécessite d’avoir ses papiers en règle. Souvent, passeport ou carte d'identité suffisent pour les pays membres de l'Union européenne. Mais hors d'Europe, il vous faudra obtenir un visa. Dans tous les cas, prenez vos renseignements en France, auprès du consulat du pays de destination. 

 

2 – Se renseigner sur le marché local de l’emploi

Internet sera votre première ressource pour vous informer sur les conditions de travail sur place. Parmi les nombreux sites spécialisés : la rubrique Emploi du site www.lhotellerie-restauration.fr, Pôle emploi international (www.eei.com.fr) et l’Union des Français à l’étranger (www.ufe.org).

 

3 – Remodeler son CV

Le CV devra coller aux codes du pays. S'il s'agit d'un pays européen, il n'y aura pas grand-chose à modifier, si ce n'est évidemment de le faire traduire. Si c'est un pays anglo-saxon, pensez toutefois à ajouter une rubrique 'References', avec les coordonnées d'au moins deux personnes (ancien professeur, ex-employeur), pouvant vous recommander. Et si vous postulez aux États-Unis, en Grande-Bretagne ou au Canada, sachez que l'âge, le sexe, le statut familial et la photo sont interdits sur le CV.

4 – Se renseigner sur les salaires

Évident et pourtant pas toujours réalisée en amont, une recherche sur le niveau des rémunérations sur place permettra d’éviter de bien mauvaises surprises à l'arrivée…

 

5 - Pensez au logement

Que ce soit en auberge de jeunesse, en colocation, en solo dans un appartement, la recherche d’un logement doit se faire quasi-concomitamment à celle d’un travail. N’oubliez pas non plus de souscrire des assurances complémentaires (assurance rapatriement, par exemple) et d’ouvrir un compte dans une banque internationale.

 

#Emploi #Recherche #Etranger


Mylène Sacksick
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services