Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Accueillir un collaborateur en restauration : le 1er jour

Emploi - lundi 19 août 2013 14:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

L'arrivée d'un nouveau collaborateur se programme pour l'intégrer au mieux à l'équipe déjà en place et augmenter ses motivations.



Accueil d'un nouveau collaborateur
© Thinkstock
Accueil d'un nouveau collaborateur

L'essentiel à savoir pour donner envie de rester dans votre établissement

Quelle que soit la taille du lieu de restauration (1 unité pour les groupes, votre petite entreprise), le travail  d'intégration est le même et dure plusieurs jours ou plusieurs semaines.

Il ne faut pas se dire : "Ça passe ou ça casse". Apprendre à quelqu'un à nager ne consiste pas à le jeter dans la piscine ou en pleine mer. Il faut faire tomber les appréhensions et former progressivement, avec des accessoires de flottaison. Alors pourquoi  jeter directement dans le bain, dans le rush un nouveau salarié ? Le lendemain, il ne reviendra pas. A ceux qui répondront : "Mais, c'est dans l'action que l'on voit si les gens résistent" : Non. C'est dans les étapes précédentes du recrutement que l'on repère ces aptitudes d'endurance. "C'est au nouveau venu de faire les efforts pour s'intégrer" : Oui, si l'on considère que le terrain est favorable.

C'est comme une greffe, mieux vaut identifier les sources de rejets: 
- "Ici, on travaille en famille, à lui de s'adapter" : savez-vous qu'il y a des gens compétents qui viennent d'un horizon différent ?
- "Moi, je voulais le poste !  il a intérêt à montrer qu'il est meilleur que moi !".
- "Pour le prix qu'il est payé, on ne va pas faire son travail !"
- "Moi, j'ai commencé par la plonge, c'est le passage obligatoire !"
- "S'il est trop bon, on va perdre nos privilèges !"
- "Moi, je ne peux pas encaisser les gens qui viennent de cette région-là !".

Et tant d'autres images qui composent le comité d'accueil.

Et  je ne vous  n'étonnerais pas en affirmant qu'il m'est arrivé régulièrement de penser que "personne n'a intérêt à ce qu'il réussisse", sauf le recruteur et le client.

Dans les faits, 3 générations coexistent au travail. Raisonnons plus en transmission d'expériences et de médiateur et sortons du cliché "avec notre génération, c'était mieux".

Le 1er jour commence 3 jours avant
Actuellement, pour de multiples raisons, trop de collaborateurs recrutés ne se présentent pas le 1er jour. Donc, anticipez les éventuelles défections. Mieux, démontrez votre rigueur, donc votre qualité d'employeur.

Du côté réglementaire, vérifiez que le contrat de travail et toutes les pièces attendues ont bien été réceptionnés.

Envoyer à votre futur collaborateur un e-mail indiquant :
- Le jour et l'heure, l'adresse complète du lieu de travail.
- Le cas échéant, indiquer quelques conseils pour accéder jusqu'à votre entreprise (n° ligne de bus en zone commerciale, transport en commun pour accéder à la station touristique, …).
- Le nom du directeur de l'entreprise, son n° de portable.
- Le nom de la personne qui l'accueillera (directeur ou adjoint), son n° de portable.
- Le nom de la personne qui s'occupera de son tutorat, de son intégration : chef de service, tuteur ou personne expérimentée dans le poste.
- L'emploi du temps du 1er jour.
- Lui rappeler de visiter le site internet de l'entreprise, (il gagnera du temps sur l'assimilation de la culture de l'entreprise, sur  la masse d'information à digérer le 1er jour, sur  ses prestations de l'entreprise... et en le questionnant le 1er jour, vous aurez une indication sur le degré de motivation).
- Le rappel des vêtements professionnels qu'il devra apporter.

Demander une confirmation de lecture de l'e-mail.
Mettre l'e-mail en copie aux collaborateurs concernés dans l'entreprise.

La veille : rôle du responsable de l'entreprise
Prévenir de l'arrivée du nouveau salarié. Par exemple, afficher dans les vestiaires  un post "Bienvenue à M/Me/Mlle…... avec le nom du poste prévu, le nom de la personne chargée de l'accueillir, et préciser par qui sera assuré la formation...

Se faire expliquer par son chef de service ce qu'il a prévu le 1er jour : programme, délimitation des 1ères tâches, matériel, tenue, vestiaire, repas avec les autres membres de l'équipe.

Planifier à quel moment de la journée le dirigeant consacrera 10 mns au moins avec lui : entretien ouvert, convivial, sans être dérangé.

Le 1er jour : le chef de service donne le tempo en 3 temps
De ce 1er contact sur le terrain, l'entreprise vise à remplir plusieurs missions : renforcer la motivation du collaborateur, le rassurer dans un environnement inhabituel pour lui, repérer sa place dans l'entreprise, s'assurer que chaque acteur (chef de service, tuteur, collègues de travail) remplit bien son rôle, ne pas le noyer d'information dès la 1ère heure, se garantir qu'il fournira les bonnes prestations à la clientèle.

Temps 1 : 1er contact, début de matinée

- Accueillir le salarié : passer quelques minutes avec lui pour établir un bon 1er contact.

- Lui présenter son chef de service direct, son tuteur : rappeler ce qu'il va se passer aujourd'hui.

- Faire le tour de l'entreprise et le présenter aux autres salariés.

- Lui indiquer son vestiaire et affecter des tâches simples en binôme avec le tuteur.

Temps 2 : fin de matinée, ou début d'après midi, après le service

- Lui demander de s'exprimer sur ce qu'il a vu, constaté, appris.

- Aborder les règles et habitudes de travail en vigueur dans l'entreprise, les règles de sécurité.

- Identifier les freins qu'il a rencontrés, apporter des réponses.

- Le cas échéant, lui remettre le livret d'accueil du personnel.

- Lui remettre tous les supports commerciaux, les expliquer.

- Revoir le contenu de la mission et de la fiche de fonction.

- Présenter ses horaires de travail prévus cette semaine, et les semaines suivantes.

- Expliquer comment fonctionne l'affectation des jours de repos, le Règlement Intérieur, comment se fait le relevé des heures de travail, quand et comment est versée la paye, qui entretien les tenues vestimentaires.

- Lui proposer de répondre à ses questions.

Temps 3 : fin de journée ou le lendemain matin

En présence de son tuteur, présenter le plan de progression de la 1ère semaine, et ce que l'on attend de lui dans les semaines qui suivent,
Lui indiquer les sources d'informations qu'il peut utiliser : procédures existantes et les personnes ressources : qui fait quoi dans l'entreprise.

André Picca

En complément :
  Vendre plus au restaurant