×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Marseille Aix-en-Provence : une saison estivale 2021 en progression

Conjoncture - mercredi 22 septembre 2021 09:16
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

13 - Bouches du Rhône À l'occasion de la rentrée, l'office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille a fait le bilan de la saison estivale et souligne des résultats en progression pour l'activité hôtelière.



L'hôtellerie de Marseille Aix-en-Provence a enregistré une hausse de 24,1 % de son chiffre d'affaires sur l'été 2021.
© GettyImages
L'hôtellerie de Marseille Aix-en-Provence a enregistré une hausse de 24,1 % de son chiffre d'affaires sur l'été 2021.

“Si les résultats sont globalement bons sur le sol français, ils sont particulièrement hétérogènes selon les territoires. Les villes intérieures sont en net retrait et n’arrivent pas à remonter tandis que les villes du littoral performent. Marseille Aix-en-Provence arrive en tête et se démarque avec des progressions d’activité majeures sur l’été : + 24,1 % de chiffre d’affaires pour un taux d’occupation au global de 82,6 %”, relève l’office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille dans son dernier communiqué, qui souligne également des performances “globalement supérieures par rapport à la même période en 2020”. L’organisme explique ces résultats par des prix moyens en nette évolution par rapport à l'année dernière, entrainant ainsi une évolution positive du RevPAR.

“Les hôtels haut de gamme enregistrent les meilleurs résultats en termes de taux d’occupation, soit 95 % (en hausse par rapport à 2019 et en baisse de 1,1 % par rapport à 2020) tout en augmentant leur prix moyen de 18,8 % par rapport à 2020, portant ainsi leur RevPAR à 209,3 € HT (+ 17,5 % entre 2020 et 2021). À noter que l’ensemble des créneaux enregistrent un RevPAR supérieur sur la période en 2021 par rapport à la même période en 2019 et en 2020”, remarque l’office de tourisme.


Tiphaine Beausseron
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
par Pascale Carbillet
Services