×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Après Irma, les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy amorcent leur renouveau

Conjoncture - vendredi 2 mars 2018 11:04
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

971 - Guadeloupe Dans la première, plus impactée, les professionnels ont renoncé à leur saison. La seconde enregistre de bons signaux et pense retrouver sa capacité totale d'ici à la fin de l'année.





Avec une offre hôtelière quasiment réduite à néant suite au passage du cyclone Irma le 6 septembre dernier, l'île de Saint-Martin amorce aujourd'hui sa reconstruction, après avoir paré au plus urgent. "80 % du parc hôtelier a été détruit et les 20 % de chambres restantes ne sont pas toutes commercialisables compte tenu de l'état des infrastructures", détaille Daniel Gibbs, président de la collectivité de Saint-Martin.

À Noël, qui marque habituellement le début de la haute saison touristique, seulement 10 % des 1 292 chambres (pour 19 hôtels) étaient ouvertes. Malgré les efforts entrepris pour le déblaiement, le nettoyage et le désensablement, l'espace public est toujours meurtri. 

Le 15 janvier dernier, Daniel Gibbs a présenté son plan pour la relance économique et sociale de l'île, avec comme objectifs de reconstruire le territoire et relancer une destination touristique de manière responsable et durable. "Il nous faut non seulement reconstruire l'existant, mais aussi planifier la création d'au moins 200 chambres d'hôtels supplémentaires pour faire vivre nos commerces, nos restaurants et services."

Le président de la collectivité s'est voulu rassurant : "Saint-Martin n'a pas perdu de son attractivité auprès des investisseurs puisque deux projets d'hôtels attendus depuis des années sont en voie de concrétisation : La Belle Créole, qui accueillera 200 chambres environ dans un complexe 5 étoiles, et Happy Bay sur lequel est sérieusement positionnée une grande enseigne internationale."

Pour l'heure, le seul établissement 5 étoiles de l'île, La Sammana, est resté fermé depuis le passage de l'ouragan alors que les syndicats annoncent la préparation d'un plan social pour 138 des 149 employés de l'hôtel. 


À Saint-Barthélemy, une dynamique amorcée

Si l'île de Saint-Barthélemy a elle aussi été touchée par l'ouragan, son autonomie, ses normes de constructions plus drastiques et surtout l'existence d'une réserve budgétaire pour les cas d'urgence, a permis une reconstruction plus rapide. "Pour l'heure, nous sommes à 30 % de notre capacité d'accueil habituelle, explique Nils Dufau, président du comité du tourisme de l'île. Nous estimons retrouver notre capacité totale d'ici à la fin de l'année". La petite île compte habituellement 28 hôtels, soit 600 chambres, et 800 villas en location. 

Cependant, l'attente des touristes est forte : "À Noël, les hôtels et villas ouverts étaient complets, c'est une amorce encourageante. Les 80 restaurants de l'île ont eux tous rouverts." 

Pour autant, les établissements encore fermés ne le sont pas tous à cause du cyclone : le Manapany avait entamé une grosse campagne de rénovation avant le passage d'Irma et devrait ouvrir mi-mars, tout comme Le Cheval Blanc qui devrait être opérationnel à la fin de l'année. En revanche, Le Christopher, premier hôtel de luxe qui devait rouvrir le 20 février, a été victime d'un incendie trois jours avant son ouverture, qui a ravagé le restaurant. L'attente se porte désormais vers la Villa Marie qui rouvrira le 2 mars. 
 
#Irma #SaintMartin #SaintBarthelemy


Marie Tabacchi