×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Un été record pour le tourisme sur la Côte d'Azur

Conjoncture - mercredi 26 août 2015 09:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Nice (06) Le bilan de la saison estivale est excellent dans les Alpes-Maritimes, notamment sur le plan hôtelier (+ 6 % de taux d'occupation en juillet) et celui de la diversification des clientèles.



Dans les Alpes-Maritimes, les hôtels ont enregistré plus de 83 % d'occupation en juillet contre 78 % pour le même mois en 2013 et 2014.
© Thinkstock
Dans les Alpes-Maritimes, les hôtels ont enregistré plus de 83 % d'occupation en juillet contre 78 % pour le même mois en 2013 et 2014.

La saison est loin d'être achevée sur la Côte d'Azur, mais c'est déjà un été record qu'ont enregistré les Alpes-Maritimes entre juin et fin août. Avec notamment un rebond de 6 % du taux d'occupation des hôtels en juillet, considéré comme exceptionnel par l'observatoire du comité régional du tourisme Côte d'Azur, le département enregistre plus de 83 % d'occupation contre 78 % pour le même mois en 2013 et 2014. Si le bilan touristique présenté lundi par Éric Ciotti, président du département, ressemble à un bulletin d'excellente santé, voire à une "sortie de crise", il l'est en particulier sur le plan de la diversification et de la montée en gamme des clientèles.

La Riviera séduit les Chinois

Alors que le reflux, attendu, du tourisme russe s'établit à - 20 %, il est largement compensé par l'apport de clientèles lointaines, surtout chinoises (+ 50 %), australiennes (+ 10 %) et moyen-orientales (+ 10 %), tandis que la clientèle française reste stable (50 %) et que le retour des Italiens se confirme après des années de baisse. Le rebond est également perceptible au niveau de la dépense moyenne : + 11 % pour les visiteurs venus par avion, les Chinois dépensant en moyenne 171 € par jour, les Américains 130 €, les Australiens 120 €… les Français 60 €.

Vu de la plateforme aéroportuaire, on parle également d'un mois de juillet record, avec 67 000 passagers de plus qu'en 2013, une offre de sièges de + 2,5 % et un coefficient de remplissage des avions réguliers de 86 % (en hausse de 3 points).

Pour la fin de saison, la tendance est également à l'embellie avec des réservations en hausse de 5 % dans l'hôtellerie urbaine pour les deux prochains mois comme dans les réservations aériennes effectuées par les agences de voyage étrangères à destination de la Côte d'Azur.

Avec un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros, le tourisme en Côte d'Azur, pour Éric Ciotti, "confirme son potentiel de croissance, conforté dans sa politique de promotion, ses orientations majeures et ses nouveaux produits intégrés : animations, événementiel et tourisme culturel mais également sport et nature ou tourisme animalier, autant d'offres proposées en harmonie entre littoral et haut-pays".

Jacques Gantié

Journal & Magazine
N° 3764 -
21 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services