×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Café - Bar - Discothèque

Retour d'expérience : "J'ai fait renaître le café Ragey grâce au programme 1000 cafés"

Café - Bar - Discothèque - jeudi 4 novembre 2021 10:22
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Chamboeuf (42) Depuis le 13 août 2021, Audrey Vigouroux, 31 ans, rend heureux les 1 700 habitants du village de Chamboeuf (Loire). Bénéficiaire du programme 1000 cafés, qui contribue à revitaliser les petites communes rurales, la jeune femme a redonné vie au café du village après 20 ans de fermeture.



La renaissance du café Ragey.
© DR
La renaissance du café Ragey.

“En ouvrant un vendredi 13, j’ai mis toutes les chances de mon côté”, sourit Audrey Vigouroux au moment de se remémorer les derniers mois passés. Il faut dire que la jeune femme est passée par toutes les émotions. En janvier 2020, elle se lance avec son associé dans l’aventure du food-truck. “Dans notre caravane ambulante, nous proposions des cocktails et des apéritifs mais la pandémie du Covid-19 a stoppé notre développement.”

 

Un lieu multiservice

En décembre dernier, Audrey Vigouroux entend parler d’un appel d’offres pour reprendre le café Ragey, à Chambœuf (Loire). “J’y habite depuis vingt ans et je connais tout le monde, cela m’a donné envie de postuler.” Pour faire revivre ce lieu de vie fermé depuis vingt ans, la municipalité a fait appel à 1000 cafés, un programme national géré par le groupe SOS. Ce projet d’avenir a pour objectif de redonner vie aux petites communes rurales en ouvrant 1 000 cafés dans 1 000 communes de moins de 3 500 habitants.

L’entrepreneuse dépose alors son CV, sa lettre de motivation puis monte son projet. L’affaire est bouclée à la fin du mois de février. “Tout s’est rapidement enchaîné. J’ai suivi plusieurs formations, dont une semaine à Paris en présence d’une quinzaine de commerçants bénéficiant comme moi du programme. Avec 1000 cafés, les échanges sont continus.” Soutenu par des partenaires publics et privés, le programme aide financièrement les commerçants qui peuvent ainsi se passer des banques et se verser un salaire dès les premiers mois. 

Pour Audrey Vigouroux, les deux premiers mois sont à la hauteur de ses attentes. Malgré son espace restreint (40 m²), son établissement propose de nombreux services : café, dépôt de pain, épicerie, vente de produits locaux… et, à moyen terme, un petit service de restauration. Le relationnel, c’est la clé. Le fait de bien connaître les habitants du village m’a aidé à atteindre les objectifs. Il faudra attendre une année complète pour voir comment le café fonctionne mais je suis vraiment contente des débuts.” Rendez-vous dans quelques mois pour faire un premier bilan !

 

#1000cafés #AudreyVigouroux


Stéphane POCIDALO
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services