Un bel été 2023 pour l'hôtellerie en France, estime In Extenso TCH

La saison a légèrement marqué le pas par rapport à 2022, avec un taux d'occupation en repli dans toutes les régions néanmoins compensé par la hausse des prix moyens.

Publié le 12 octobre 2023 à 11:55

Le chiffre d’affaires réalisé par l’hôtellerie française est resté stable cet été malgré une légère baisse du taux d’occupation (- 3 % en moyenne), compensé par un prix moyen en hausse, indique InExtenso TCH dans son dernier baromètre. Le RevPAR moyen atteint 90 € en juillet (+ 2 %) et 83 € en août (- 1 %).

Selon une enquête réalisée par le cabinet d’études, 59 % des hôteliers se déclarent satisfaits de la saison et confiants pour le dernier trimestre. 80 % se disent très satisfaits sur l’état des réservations du mois d’octobre et 53 % sont optimistes pour l’année 2024.

 

  • De bons taux d’occupation pour l’hôtellerie parisienne

Le taux d’occupation dans la capitale a atteint un très bon niveau avec 82 % en juillet et 75 % en août, mais marque le pas par rapport à 2022, avec des baisses respectivement de 6 % et 4 %. Les prix moyens affichent + 8 % et + 6 %, avec des hausses plus fortes dans le segment économique (+ 11 % et + 12 %).

Le trafic aérien est, pour sa part, en hausse de 14 % par rapport à 2022, représentant désormais 98 % du trafic de 2019.

 

  • Léger recul en régions

L’hôtellerie en régions a été marquée par un léger recul du taux d’occupation par rapport à 2022, surtout en août, mais reste à des niveaux élevés. Cette baisse concerne toutes les régions et toutes les gammes avec un repli plus prononcé pour le segment économique.

Les prix moyens ont augmenté de 3 % en moyenne sur les deux mois de l’été, ce qui ne permet pas de compenser la baisse de la fréquentation. Pour le mois d’août, le RevPAR se contracte de 2 % par rapport à août 2022 pour atteindre 74€ HT.

Les professionnels restent optimistes pour la fin d’année, estimant que le tourisme d’affaires pourrait faire repartir la fréquentation grâce à la reprise des évènements professionnels dans les métropoles.

 

  • La Côte d’Azur reste attractive

La Côte d’Azur qui a enregistré le taux d’occupation le plus élevé cet été, malgré un léger repli de l’ordre de 2 à 3% par rapport à 2022. Les segments milieu de gamme et luxe sont les plus impactés par ces baisses (+ 11 % et + 9 % en juillet et août pour ce dernier), alors que l’économique a enregistré les meilleures performances. Les recettes moyennes par chambre continuent leur progression sur l’ensemble des gammes, avec + 8 % en juillet et + 4 % en août, et le RevPAR affiche + 3 % pour la saison. 

 

InExtenso


Photo

Publié par Roselyne DOUILLET



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Commis de cuisine H/F

35 - BAINS SUR OUST

La Morinais Restaurant à la Ferme, cherche un.e COMMIS.E DE CUISINE. Produits bio, bruts, de saison, de la ferme et des fermes voisines. Uniquement sur réservation & Menu unique. CDI. Smic. 39h du jeudi soir au dim midi. 3,5 j de congé consécutif/sem. Labellisé 3 Ecotables. Ref Fooding. 0678182680

Posté le 20 avril 2024

Chef de rang H/F

68 - KAYSERSBERG VIGNOBLE

Nous recherchons pour notre Brasserie, la Winstub du Chambard avec 1 Bib Gourmand, notre CHEF DE RANG : Vos missions ? - Coordonner les commandes avec la cuisine pour s'assurer que les plats sont servis à temps et avec précision. - Veiller à ce que la salle à manger soit toujours prête pour acc

Posté le 20 avril 2024

Chef Exécutif (Responsable des cuisines) H/F

75 - PARIS 08

Très bel établissement parisien (Paris 8e), chic et festif, recherche h/f Chef exécutif plein temps / Cadre CDI. Responsabilités : Elaborer les menus en accord avec la direction générale, gestion de l'équipe, des fournisseurs, des achats et des approvisionnements.

Posté le 20 avril 2024