Rencontres de l'apprentissage : "Ce sont de véritables filières d'excellence qui s'ouvrent"

Paris (75) Le 15 septembre, une conférence était organisée pour informer les jeunes sur les possibilités offertes par cette filière, en présence d'Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l'Insertion, Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l'Enseignement et de la Formation professionnels, et d'onze opérateurs de compétences (Opco).

Publié le 21 septembre 2022 à 11:01

“J’ai moi-même terminé mes études en apprentissage, c’est vous dire si je suis attaché au développement de cette formation”, a expliqué Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, lors de son discours d’ouverture des Rencontres de l’apprentissage, organisées le 15 septembre par la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle. Une façon d’illustrer les nombreuses possibilités offertes par cette filière : "La part des diplômés de l'apprentissage qui trouvent rapidement un emploi stable est l'une des plus élevées de tous les systèmes de formation", a rappelé le ministre. L'événement rassemblait onze opérateurs de compétences (Opco), chacun en binôme avec une entreprise adhérente, qui ont présenté aux jeunes candidats les opportunités de recrutement de leurs secteurs et ont répondu à leurs questions. 

Depuis 2018 et la loi sur loi sur l'avenir professionnel, l’apprentissage connaît un essor exceptionnel : en effet, 733 500 contrats d’apprentissage ont été signés en 2021, a précisé Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels soit une augmentation de 38 % par rapport à 2020. Et de poursuivre : “L’apprentissage apparaît pour ce qu’il est : une voie de réussite et une solution d’insertion professionnelle rapide et durable pour nos jeunes.”

 

“Des gisements d’emplois”

Ce succès s’explique par “les moyens budgétaires mis en œuvre mais aussi par la mobilisation des opérateurs de compétences, des CFA, des entreprises, des apprentis et futurs apprentis pour vous inscrire dans ces filières et préparer votre avenir professionnel”, a détaillé Olivier Dussopt, insistant : “Ce sont de véritables filières d’excellence qui s’ouvrent. Ces formations s’inscrivent aussi dans les grandes transitions, numériques ou environnementales, dans des secteurs qui sont des gisements d’emploi mais aussi qui donnent du sens en matière de progrès et d’innovation.”

Le secteur de l’hôtellerie-restauration – qui fait partie des secteurs qui connaissent des difficultés de recrutement - voit en l’apprentissage une chance pour attirer de futurs salariés. Valérie Sort, qui représentait l’AKTO, opérateur de compétences du secteur des services dont dépendent les CHR, a expliqué que 100 000 contrats étaient proposés chaque année en apprentissage, dont 40 000 restent encore à pourvoir dans les CFA.

Une campagne de communication - 'Le ouii qui a changé ma vie' - a été lancée ce 15 septembre, a annoncé Olivier Dussopt lors de ces rencontres, “pour souligner l’intérêt des formations en apprentissage et le fait qu’elles permettent d’accéder à quasiment tous les métiers”.  L’ambition est de recruter un million d’apprentis d’ici à 2027, conformément aux engagements pris par le président de la République.

 

L'apprentissage #OlivierDussopt# #CaroleGrandjean# #ValérieSort# Akto


Photo

Publié par Roselyne DOUILLET



Commentaires
Photo
Yves ycinotti@gmail.com

vendredi 16 septembre 2022

L’augmentation importante du nombre d’apprentis est surtout liée au développement de l’apprentissage dans l’enseignement supérieur. Or, comme l’expliquent les chercheurs Pierre Cahuc et Marc Ferracci dans leur livre « L’apprentissage – Donner la priorité aux moins qualifiés ». Comme le dit Carole Grandjean, il faut assurer la croissance du nombre d’apprentis au niveau V.

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

06 - ST PAUL DE VENCE

Missions : Accueillir et placer les clients Prendre les commandes Servir les commandes Servir des boissons alcoolisées Débarasser, nettoyer et redresser les tables Répondre aux appels téléphoniques Prendre les commandes à emporter Préparer la station de travail avant l'arrivée des clients

Posté le 02 mars 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 01

Belle brasserie Paris 01. Recrute SERVEUR/SE contrat 39h par semaine, SALAIRE TRES MOTIVANT. Nous sommes situés dans un secteur très animé et touristique. Deux jours de repos consécutifs. Minimum d'expérience souhaitée. Nous contactez par mail lvbp75001@hotmail.com

Posté le 02 mars 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

75 - PARIS 16

SOUS CHEF DE CUISINE (H/F) DESCRIPTIF DE L'OFFRE Le Café de l'Homme, brasserie de luxe contemporaine, dans un lieu classé, élégant et intemporel, a été imaginé et conçu comme un hommage à la France, sa culture, son art de vivre, son patrimoine architectural et artisanal, tout ce qui contribue

Posté le 02 mars 2024