Qui sont les 16 professionnels de la saison 15 de Top Chef

Découvrez les profils très variés des candidats de la nouvelle saison de Top Chef qui démarre le mercredi 13 mars à 21 h 10 sur M6. Feront-ils partie de la brigade « orange » avec Dominique Crenn, Hélène Darroze, Stéphanie Le Quellec ou de la « grise » dirigées par Philippe Etchebest, Paul Pairet et Glenn Viel ?

Publié le 28 février 2024 à 10:56

1 - Anicée Lacrouts, 19 Ans, Annecy (Haute-Savoie)

Commis de cuisine au restaurant La Table** de Yoann Conte À Annecy

En 2022, elle a remporté le titre de Meilleur Apprenti de France et en 2023 le concours d’Objectif Top Chef, sous le mentorat des chefs Juan Arbelaez et Yoann Conte, tout en menant de front son baccalauréat professionnel de

 

2 – Arnaud Munster, 20 Ans, Meise (Belgique)

Chef de partie au restaurant Wine In The City en Belgique

En participant à Top Chef, Arnaud souhaite faire découvrir sa propre identité culinaire et réaliser son rêve : ouvrir un restaurant étoilé. “Ce n’est pas parce que j’ai que 20 ans que je n’ai pas ma place dans la compétition.”

 

3 - Bryan Debouche, 29 Ans, Namur (Belgique)

Chef de Partie au restaurant L’air du Temps, 2 étoiles Michelin, en Belgique

Grâce à sa première formation en ingénierie physico-chimie, Bryan a rapidement assimiler les techniques et subtilités de la cuisine. Il a la volonté de susciter la surprise et l’inattendu à travers des associations gustatives uniques, n’hésitant pas à appliquer ses connaissances physico-chimiques pour explorer de nouveaux horizons culinaires.

 

4 – Clotaire Poirier, 33 Ans, Copenhague (Danemark)

Sous-chef au restaurant Kadeau À Copenhague

Pour Clotaire, Top Chef représente un défi et une opportunité de dévoiler sa cuisine, sans frontières, se nourrit de fermentations maison, d’acidité lactique, d’algues et de condiments élaborés avec des ingrédients inhabituels telles que des fourmis ou des pommes de pin cueillies dans la nature.

 

5 - InèsTrontin, 29 Ans, Paris

Cheffe propriétaire du restaurant Pêche Paris

Désireuse d’atteindre l’excellence, elle a frappé à la porte de grands noms comme Eric Frechon, Guy Lassausaie et Jérôme Schilling, qui deviendra son mentor. Son approche culinaire est une véritable expérience olfactive, se basant sur l’idée que l’odeur d’un plat est le premier contact avec le souvenir d’un moment précieux. Déjà propriétaire du restaurant Pêche Paris, elle souhaite prochainement ouvrir un nouveau lieu.

 

6 – Jorick Dorignac, 29 Ans, Paris

Chef exécutif au restaurant Neso à Paris

Un tournant décisif survient lorsque le Bordelais quitte sa région pour monter à Paris, où il croise la route de Guillaume Sanchez, ancien candidat de Top Chef Saison 8. Ensemble, ils fondent Neso*. Pour Jorick, Top Chef représente le défi ultime, une opportunité de se découvrir davantage et de repousser ses limites. “Aujourd’hui j’ai envie que ce soit mon moment, je sais que je suis prêt, c’est un danger que j’ai envie de toucher”.

 

7 – Lise Deveix, 31 Ans, Paris

Cheffe propriétaire du restaurant Sadarnac à Paris

En s’aventurant hors de sa zone de confort en tant que cheffe de son propre établissement, son objectif est d’aiguiser sa curiosité et d’affiner son travail au contact d’autres chefs. Sa cuisine, ancrée dans une démarche de proximité et l’excellence des produits français, est enrichie par des touches asiatiques, témoignant d’une période significative passée à Hong Kong. Ces années, en tant que cheffe étoilée en Asie, ont été un chapitre déterminant de son parcours, façonnant profondément sa cuisine.

 

8 – Marie Pacotte, 27 Ans, Paris

Cheffe au restaurant Francette à Paris

Pour Marie, tout a débuté sur les bancs d’une école de cuisine de renom, Ferrandi. Elle a ensuite réalisé plusieurs stages et expériences dans des restaurants étoilés. Sur sa route, elle a rencontré sa mentor, Stéphanie Moquet, qui l’a propulsée au titre de cheffe. Marie gère désormais une brigade de 20 personnes au restaurant Francette, une péniche aménagée en bas de la Tour Eiffel. Son objectif professionnel : ouvrir son propre restaurant avec son mari.

 

9 – Pavel Hug, 26 Ans, Marseille

Chef en restauration événementielle et éphémère pour le traiteur Treize Boucan.

Pavel a eu la chance d’acquérir la rigueur et un poil de technique des cuisines étoilées. Désormais, Pavel s’est éloigné des cuisines de palace pour incarner la jeune rébellion culinaire. Son objectif professionnel : ouvrir plusieurs restaurants et concepts en France. Il est d’ailleurs sur le point d’ouvrir un nouveau restaurant “Vinaigre”, sur l’île de Port-Cros en région PACA.

 

10 - Pierre-Pascal Clément, 31 Ans, Zelgstrasse (Suisse)

Sous-chef au restaurant Maison Manesse * en Suisse

Dès ses débuts, il a visé l’excellence, accumulant des expériences dans des restaurants étoilés. Son parcours l’a mené au poste de chef, côtoyant des personnes renommées dans le milieu, tel que Pierre Gagnaire. Pour Pierre- Pascal, il est essentiel que ses plats, caractérisés par une esthétique pure et dominée, surprennent par des saveurs précises, inattendues mais justes à chaque dégustation. Son ambition : ouvrir son restaurant à son image. Carré et précis mais décomplexé !

 

11 – Pierre Reure, 27 Ans, Saint-Alban-Les-Eaux (Auvergne-Rhône-Alpes)

Chef propriétaire du restaurant Mobile Tambouille

Après avoir oeuvré dans le restaurant familial pendant quatre ans, Pierre a récemment créé sa cuisine mobile dans une caravane, véritable sanctuaire de création culinaire. Son univers gastronomique privilégie des goûts francs, riches et enveloppants. Opposé aux tendances actuelles, il prône la crème Isigny, le beurre et les cuissons précises.  Son objectif : développer son concept de restaurant mobile, l’étendre à travers la France, voire envisager une évolution vers un établissement fixe.

 

12 - Pol-Henri Dieu, 25 Ans, Chaumont-Gistoux (Belgique)

Chef consultant pour Yves Mattagne **

Sa formation de l’excellence en Belgique lui a permis d’accéder à des restaurants étoilés. À seulement 25 ans, il est devenu le chef consultant d’Yves Mattagne **.  Fier Belge au tempérament débordant, Pol-Henri vient dans Top Chef pour représenter sa patrie et conquérir le titre du premier Belge à remporter la compétition. Naviguant entre la street-food et la gastronomie étoilée, influencé par l’Asie grâce à Yves Mattagne, il aspire à ouvrir son propre restaurant.

 

13 – Quentin Maufrais, 24 Ans, Paris

Chef adjoint Le Chiberta* par Guy Savoy

Quentin Maufrais ne débute la cuisine qu’à l’âge de 18 ans, cependant, son retard dans l’univers culinaire n’a pas freiné son ascension. Il a rapidement gravi les échelons chez Guy Savoy, de commis à chef adjoint en deux ans. Amoureux de la France et passionné d’histoire, Quentin mêle sa créativité à la rigueur des classiques de la gastronomie française. Sous la tutelle de Guy Savoy et Irwin Durand, il souhaite affirmer sa cuisine et tester ses idées débordantes dans le cadre compétitif de Top Chef. Son objectif ultime : la chasse aux étoiles !

 

14 – Shirley Duthilleux, 24 Ans, Paris

Sous-cheffe dans un palace parisien

Shirley Duthilleux a débuté son apprentissage à 14 ans. Aujourd’hui sous-cheffe dans un palace parisien à seulement 24 ans, Shirley affiche un palmarès prestigieux avec des passages remarqués à La Table de L’Espadon et au Cheval Blanc. Sa cuisine reflète son esprit audacieux, mariant des ingrédients improbables pour surprendre les papilles. Shirley bouscule les codes des palaces traditionnels, en jouant avec le sucré-salé et en réinventant les desserts avec des légumes et protéines animales.

 

15 – Thibault Marchand, 31 Ans, Métabief (Bourgogne-Franche-Comté)

Chef au restaurant Le Zingue (Suisse)

Dans sa cuisine, Thibault incarne l’alliance parfaite entre la technique gastro et l’accessibilité populaire. Ses plats, fins et épurés, se caractérisent par une technicité rare et des saveurs audacieuses. Adepte des dressages élégants, il ajoute une touche de couleurs à chacune de ses assiettes, parfois influencées par la cuisine japonaise. A l’avenir, Thibault rêve d’obtenir une étoile, que ce soit dans son propre restaurant ou ailleurs.

 

16 – Valentin Raffali, 27 Ans, Marseille

Chef propriétaire du restaurant Livingston à Marseille

Son parcours le conduit à l’apprentissage à “l’ancienne” aux côtés du chef Serge Chenet MOF, puis à explorer des étoilés. Aujourd’hui, il cuisine librement dans son restaurant Livingston. Valentin, passionné intense, partage des plats qui lui ressemblent avec une vision culinaire audacieuse et vive, aux tonalités parfois agressives. Sa cuisine est un univers libre et créatif, bousculant les papilles avec des associations audacieuses et des saveurs saturées. Son objectif professionnel : préserver son indépendance et continuer dans le développement de sa propre structure d’expression.

 

 


Photo

Publié par Nadine LEMOINE



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef Pâtissier H/F

68 - COLMAR

Restaurant L'Atelier du peintre 1* Michelin Colmar centre, recrute un/une Chef pâtissier et un/une Chef de partie pâtisserie. Postes en CDI, entrée à convenir, 3 jours de congés fixes dont 2.5 jours consécutifs / semaine, et 6 semaines de CP/an. Chef pâtissier avec expérience vous aimez crée

Posté le 20 avril 2024

Chef de rang H/F

06 - ROQUEBRUNE CAP MARTIN

Restaurant semi-gastro, Roquebrune Cap Martin cherche chef de rang 39h CDD avril/octobre. 2 ans d'expérience exigé. Motivé, réactif, autonome, organisée, anglais parlé. Salaire à convenir si Possibilité Logement www.laroquebrunoise.com Wattsapp 06 80 36 50 85 restaurant@laroquebrunoise.com

Posté le 19 avril 2024

Chef de partie H/F

20 - PORTO VECCHIO

Restaurant Costa Marina recherche un chef de partie (H/F) pour la saison. Logé et nourri, service du soir uniquement. Poste à pourvoir immédiatement Contact par mail info@costamarina.fr ou au 0682320309

Posté le 19 avril 2024