Ouvrir le fonds de solidarité aux holdings familiales : une nécessité parisienne

Paris Le Groupement National des Indépendants dévoile une enquête très intéressante sur les holdings de gestion dans l'hôtellerie-restauration à Paris, menée les 20 et 21 d'octobre. L'organisation professionnelle demande, à l'appui de cette enquête à laquelle 368 professionnels ont répondu, que les cafés, hôtels et restaurants détenus par des maisons mères soient éligibles au fonds de solidarité.

Publié le 26 octobre 2020 à 17:02
  • Les professionnels parisiens sont près de la moitié à exploiter plusieurs hôtels ou restaurants
  • Presqu’un répondant sur deux exploite au moins deux établissements dans la capitale et près d’un sur quatre exploite au moins trois établissements
  • Près d’un propriétaire d’hôtels sur trois exploite plusieurs établissements
  • Les propriétaires et locataires de fonds de commerce d’hôtels ou de restaurants parisiens sont souvent à la tête de plusieurs affaires
  • Les professionnels parisiens ont recours pour 53% d’entre eux à des holdings afin d’assurer la gestion des établissements qu’ils exploitent
  • Le recours aux holdings de gestion est proportionnel au nombre de professionnels exploitant plusieurs établissements
  • Près de trois professionnels sur quatre sont, avec les membres de leur famille, les seuls propriétaires de la holding de gestion de leurs établissements HCR
  • 80% des établissements détenus par des holdings familiales de gestion emploient plus de cinq salariés et une très large majorité (plus de 55%) plus de dix salariés

Loyers, un poste important

Les loyers parisiens s’organisent autour de quatre seuils (mois) :

-              28,9% s’acquittent d’un loyer inférieur à 5 000€

-              29,6 s’acquittent d’un loyer compris entre 5 000 et 10 000€

-              17,1% s’acquittent d’un loyer compris entre 10 000 et 15 000€

-              24,1% s’acquittent d’un loyer supérieur à 15 000€

Alors que les loyers sont inférieurs à 5 000€ HT/mois pour deux professionnels sur trois en France en moyenne, ils sont au contraire deux professionnels sur trois à payer des loyers supérieurs à cette somme à Paris

Les loyers des professionnels parisiens dépassent les 10 000€ HT/mois pour un restaurateur parisien sur trois et pour deux hôteliers parisiens sur trois

À noter que pour 5% des restaurateurs, les loyers dépassent 50 000€ HT/mois. Ce chiffre grimpe à près de 10% pour les hôteliers parisiens

 

GNI Enquête #holdingsfamiliales# #paris# #fondsdesolidarité# #holding#



Commentaires
Photo
Irène Aurore

jeudi 5 novembre 2020

Bonsoir,
Ces sociétés holding sont-elles éligibles dans le cadre du décret du 2 novembre 2020 ?

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

94 - VILLIERS SUR MARNE

recherche chef de partie avec experience, entrée/dessert. carte de saisons. repos samedi midi/dimanche/lundi. poste et salaire évolutifs 01 49 30 20 37 / filip.lesmignardises@gmail.com

Posté le 24 mai 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 07

Belle brasserie du 7 arrondissement recherche chef de rang, service au plateau obligatoire, salaire au porte feuille, dynamique, ponctuel.

Posté le 24 mai 2024

Chef Exécutif (Responsable des cuisines) H/F

75 - PARIS 08

Maison François 1er Recrute ! Située au cœur du célèbre triangle d'or du 8ème arrondissement de Paris, cette nouvelle Brasserie de quartier aux humbles prétentions, mais aux grandes attentions, prépare son ouverture. Sa structure étant restreinte (26cv en intérieur + 16 en extérieur), nos nouve

Posté le 23 mai 2024