La belle année d'Anthony et Maeva Fusco

Lachassagne (69) Anthony Fusco - La Table de Lachassagne - Lachassagne (69) Les premiers mois de 2012 resteront inoubliables pour le jeune couple, passé devant le maire le 7 janvier et distingué par le guide Michelin quelques semaines plus tard.

Publié le 20 avril 2012 à 12:38


L'émotion est palpable. "Tout va bien. C'est à vivre et c'est tout de suite", se réjouit le cuisinier en regardant les messages de félicitations signés, entre autres, Dominique Loiseau et Paul Bocuse. Quelques semaines après l'officialisation de son union avec Maeva, Anthony Fusco est heureux. Frustré en juillet 2009 par la fin d'une expérience malheureuse à l'Hôtel Anne de Beaujeu, il a eu envie de rebondir avec celle qui partage sa vie depuis sept ans et leur rencontre au château de la Tour de Salvagny.

Les voilà donc tous deux qui, après six mois de recherche en Beaujolais, investissent 75 000 € dans l'achat du fonds d'un restaurant planté à l'entrée de Lachassagne. "Nous voulions travailler ensemble et loger sur place. Nous cherchions une affaire que l'on puisse transformer et où nous pourrions nous épanouir", dit-il. Avant le premier service, le samedi 8 août 2009, le couple a changé le matériel d'office, de cuisine, la vaisselle et rempli la cave. L'option (menu à 28 €, cuisine bien tournée, accueil aimable avec la limite de six tables) s'est très vite révélée payante avec une clientèle fidélisée.

"Nous ne changerons rien"

"Le choix des mets est court car j'ai la volonté de tout produire moi même après avoir soigneusement sélectionné mes fournisseurs", assure le chef. "On a une idée préconçue de ce qu'est un restaurant étoilé puis, au fur et à mesure, on s'aperçoit que la politique du guide Michelin a évolué.", poursuit Anthony Fusco qui souhaite rendre hommage à Éric Rotivel, rencontré au restaurant Le Théodore à Lyon.

Rêvait-il de l'étoile ? Pas vraiment en fait, même s'il se rend compte des retombées positives, notamment via les réseaux sociaux : "Après un hiver difficile c'est une très grande joie, mais nous ne changerons rien [à notre] formule courte. Être seul permet de jouer la régularité, de choisir les produits avec soin. Bien sûr cela fait de longues journées, mais nous n'avons jamais dévié de notre ligne de conduite", affirme-t-il. 



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

31 - TOURNEFEUILLE

Le restaurant BRUT à Tournefeuille (31) recherche chef de rang (F/H) passionné(e) et motivé(e). Le restaurant est fermé le samedi midi, dimanche et lundi. Envoyez CV et lettre de motivation à antoine.brand@free.fr

Posté le 25 février 2024

Cuisinier H/F

30 - CHAMBORIGAUD

Hautes'Cevennes Gard, resto tradi type Bouchon rech pour saison été (avril-sept) Cuisinier pro et responsable. Exp pâtisserie appréciée. Possibilité couple avec serveur/se. lebouchoncevenol@gmail.com

Posté le 25 février 2024

Responsable de salle H/F

Suisse

SUISSE - VALAIS, HÔTEL LE GD CHALET FAVRE, Boutique hôtel de 15 chambres, Restaurant de 50 places, sous la même direction que le Gd Hôtel Bella Tola & St-Luc, cherchons pour compléter notre équipe pour la saison d'été, à partir de mi-juin 2024: un(e) CHEF(FE) DE SERVICE - RESPONSABLE DE SALLE (F

Posté le 25 février 2024