Jean-François Girault : notre hommage à ce grand défenseur de l'hôtellerie et de la restauration indépendante

Sarthe L'ancien président de la CPIH est décédé dans la nuit du 5 au 6 mai à l'âge de 71 ans.

Publié le 12 mai 2021 à 19:07

Il avait à son actif près de 40 ans de syndicalisme. Jean-François Girault s’est éteint à 71 ans dans la nuit du 5 au 6 mai, d’un arrêt cardiaque. Rien ne laissait le présager. Il était la semaine dernière sur le terrain et devait l’être cette semaine. Devenu conseiller et formateur au sein de l'Umih72, il continuait à partager sa passion pour ce secteur, qu'il avait transmis à son épouse, Anne. Jean-François Girault a longtemps été président du département de la Sarthe avant d’entrer dans la sphère nationale. Il se présente à la présidence de la Confédération (CFHRCD devenu ensuite la CPIH) lors du XVIIIème congrès de l’organisation professionnelle, qui représente un maillage territorial important avec beaucoup de petits cafés. En tête au premier tour, il échoue de peu au second tour. S’en suivent des années difficiles pour la Confédération, qui éclate. L’homme reprend le flambeau aux élections suivantes, devant reconstruire et rassembler. Les caisses sont vides et il ira jusqu’à mettre ses propres deniers au service du syndicat. Jean-François Girault, c’est l’image d’un homme solide, parfois directif, mais toujours juste et d’une probité et d’une gentillesse incontestables. Il fera trois mandats et participera aux grandes évolutions du secteur… Négociation et signature du Contrat de croissance et développement pour l’hôtellerie et la restauration en 2006, mise en place des médiateurs départementaux HCR en 2007, participation à la création du titre de Maître Restaurateur et au permis d’exploitation, négociation et signature avec les centrales syndicales de salariés de l’ensemble des avenants à la convention collective nationale des HCR depuis 2005, lancement de CPIH Formation. Il a été un acteur important dans l’écriture du nouveau classement hôtelier et on lui doit aussi, par exemple, la création du premier Master international en management des organisations, option hôtellerie et restauration ou encore l’ouverture de l’école hôtelière Epicure, destinée à accueillir des jeunes malvoyants.  “Mon sentiment est d’avoir été, aux côtés de ceux qui m’ont précédé, une pierre dans un édifice dont la construction reste inachevée” nous confiait-il peu avant de passer le flambeau. A cette époque, en  mars 2010, il fonde avec Didier Chenet (Synhorcat devenu GNI) et Claude Daumas (Fagiht devenue GNI) la Fédération des hôtels cafés restaurants indépendants. Une alliance signée le 1er mars 2010, date de mise en application de l’accord social historique signé en décembre 2009 et défendu par ces trois organisations professionnelles face aux chaînes. Cette fédération ne lui survivra pas, mais cette nécessité de parler d’une seule voix a aujourd’hui pris forme. Sans évolutions sociales, « nos métiers, pourtant au cœur de notre art-de-vivre, ne tiendra pas le choc de l’avenir » disait-il évoquant aussi les nouveaux comportements de consommations, tournés vers le durable et les circuits courts. Il fut bien sûr aux côtés d’André Daguin dans les grandes manifestations pour l’obtention de la baisse de la TVA. On repérait le gersois à son béret et le sarthois à son chapeau. Le restaurateur a ouvert plusieurs établissements à succès, dont la brasserie du Mans dans les années 2000. Il était Chevalier de la Légion d'honneur, titulaire des Palmes académiques, membre des 19 Bonnes Tables Sarthoises dont il a été vice-président. Mais surtout, sa disparition créée déjà un immense vide.

Nous présentons à Anne, son épouse. A Pascal, Angélique, Raphael, Vincent et Carine, ses enfants. A Lilou, Zoé, Nina, Mathis, Allan, Axel, ses petits-enfants, nos plus sincères condoléances. Il sera inhumé mercredi 12 mai au Mans. Les professionnelles peuvent déposer leurs messages sur www.pf-touchard.fr


Publié par Sylvie SOUBES



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Responsable de salle H/F

69 - LYON 06

Responsable de Salle (H/F) en restaurant gastronomique franco-japonais Nous recherchons un Responsable de Salle (H/F) pour nous rejoindre au restaurant Saxifrage. Le Responsable de Salle sera responsable de la gestion et du bon fonctionnement du service en salle (18 places) dans notre établissem

Posté le 16 avril 2024

Serveur H/F

75 - PARIS 05

Bistro, Paris 5ème, recherche un(e) SERVEUR / SERVEUSE motivé(e) avec une capacité à travailler de manière autonome dans une équipe restreinte et expérimentée. Expérience préalable en restauration souhaitée. Si vous cherchez un poste évolutif, rejoignez-nous. 01.43.31.42.98.

Posté le 15 avril 2024

Chef de rang H/F

84 - CHATEAUNEUF DU PAPE

Le Restaurant La Mère Germaine (Michelin 1*), institution fondée en 1922 au cœur du célèbre village vigneron de Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse / Provence), recherche un chef de rang (H/F) en CDI ou contrat saisonnier. Sous la responsabilité directe du Responsable de salle, au sein d'une équipe de

Posté le 15 avril 2024