French Barclette : la raclette en version restauration rapide

Hauts-de-France Houssain et Lahcen Oubairouk, deux frères de 24 ans, ont ouvert quatre établissements dans le Nord et le Pas-de-Calais en cinq ans.

Publié le 30 avril 2024 à 10:30

Avec plus de 60 000 tonnes de fromage consommées chaque année, la raclette s’est imposée parmi les plats incontournables en France. Alors qu’elle est associée à l’hiver, Houssain et Lahcen Oubairouk, frères jumeaux de 24 ans, ont voulu casser cette image en la proposant toute l’année dans une version restauration rapide. Il y a cinq ans, ils testent leur idée en vendant d’abord sur les réseaux sociaux, puis ouvrent French Barclette à Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais).

Ici, la raclette est servie dans des barquettes entre 9,80 et 11,90 €. “Les pommes de terre peuvent être remplacées par des frites. On ajoute une ou deux viandes et le fromage”, détaille Houssain Oubairouk. Outre la possibilité de choisir sa composition, des menus signature sont proposés comme la montagnarde (lardon, reblochon, oignons caramélisés). “Nous travaillons avec des produits frais et de qualité. On essaye de s’approvisionner un maximum au niveau local. Nos frites viennent de Lens, par exemple.”

 

Cibler toute la France

Le pari semble réussi. “Pendant l’été, la demande est toujours là. J’ai du mal à expliquer cet engouement”, atteste Houssain Oubairouk. Prévoyants, les deux frères ont tout de même diversifié leur offre avec des tacos, wraps, nuggets ainsi que des desserts comme des milk-shakes. “La raclette, c’est un plat qui rassemble. Plus de 60 % de nos clients mangent sur place. On se retrouve parfois avec des tables de 10 à 20 personnes”, se réjouit l’entrepreneur.

Commande à la borne, équipiers polyvalents, protocoles en cuisine… French Barclette emprunte les codes du fast-food. Un modèle que l’on retrouve dans les quatre restaurants du Nord-Pas-de-Calais (Arras, Lens, Bruay-la-Buissière, Douai). Au total, les établissements comptent 200 places assises et une cinquantaine de salariés. “Nous n’avons pas fait d’études de marché. Nous avons juste eu des coups de cœur pour les locaux”, note Houssain Oubairouk.

Les deux frères ne comptent pas s’arrêter là. Ils réfléchissent à une franchise pour des ouvertures dans toute la France et, pourquoi pas, à l’étranger. “Nous aimerions installer plusieurs restaurants sur le même modèle que celui de Douai ouvert en mars. Il est plus grand avec ses 600 m² et possède un drive et un espace de jeux pour enfants”, projette Houssain Oubairouk. Leur objectif : marcher dans les traces des géants comme McDonald’s ou Burger King, et devenir une référence du fast-food français.


Publié par Aletheia PRESS



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

75 - PARIS 09

Rech h/f: Second Cuisine pour épauler notre chef, Base solide demandée (connaissances produits, cuissons, recettes, gestion des stocks et initiatives culinaires). Cuisine type bistronomie, ambiance familiale et dynamique. CDI de 39h 2600€ NET 4 continue 1 coupure par semaine 0684494693 / 078700

Posté le 16 juin 2024

Commis de cuisine H/F

75 - PARIS 09

Cherche COMMIS DE CUISINE (H/F) pour rejoindre notre équipe. Poste du matin : 4 jours en continu et 1 jour coupure. Connaissance des préparation et cuissons des viandes et poissons. 1700€ NET par mois. 39h/ semaine. Tél.: 06.84.49.46.93./ 07.87.00.14.60.

Posté le 16 juin 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

51 - CORMONTREUIL

Vendôme Réception, Traiteur, digne d'un restaurant étoilé, recherche son Chef de partie ou second de cuisine. Diplôme cuisine, expérience en restaurant gastronomique Salaire 3000 à 4500 Euros Poste à pourvoir immédiatement CV à envoyer : contact@vendome-reception.fr Tél:0675817573

Posté le 16 juin 2024