Enquête : les Français face à la hausse des prix en restauration

Publié le 04 avril 2023 à 19:16

L’enquête « Les Français face à la hausse des prix en restauration » réalisée en février 2023* dévoile que malgré la hausse des prix les 66% des répondants déclarent qu’ils peuvent encore se permettre de manger dans les bars et les restaurants… mais qu’ils ont changé leurs habitudes. Les stratégies mises en œuvre pour faire face à l’augmentation des prix vont de la baisse de la fréquentation dans certains circuits (arbitrages circuits) jusqu’à l’arbitrage plus malin en dépenses pour préserver ses sorties. Les stratégies varient par âge : les jeunes 18-34 semble plus réticents à réduire leur fréquentation de la restauration, tandis que les cibles des 35-54 ans limitent plus facilement leurs sorties le télétravail aidant. Quant à la population des 55 ans+, deux profils se dessinent, entre les hédonistes et les casaniers.


Arbitrage : moments de consommation !


Les arbitrages ne concernent pas uniquement les lieux de sortie des Français, mais aussi les moments de consommation. La restauration commerciale semble bien récupérer vs 2019 sur les visites dites « snacking entre les repas » (snacking du matin ou de l’après-midi) car ces visites sont à -6% vs 2019. Toutefois les repas (déjeuner et dîner) continuent à souffrir dans le contexte actuel avec -15% en visites vs 2019 affectés par le télétravail partiel (le déjeuner) et par la tendance « homing » ou la flemme de sortir chez soi (le dîner), que l’on constate dans notre société post-Covid. D’où l’importance de l’expérience et du service pour motiver les consommateurs à vivre une expérience restauration de qualité et à un prix que le consommateur juge comme abordable. « Les résultats de cette étude* montrent que les consommateurs prévoient de dépenser mieux plutôt que plus du tout, comme ce fut le cas lors de la crise de 2008, dit Maria Bertoch, experte foodservice au sein de The NPD Group. À l’époque, alors que 51 % des consommateurs allemands, britanniques, français, italiens et espagnols envisageaient de restreindre leurs sorties au restaurant, les résultats dans ces cinq pays avaient été moins impactés au final que prévu, avec un recul de seulement 2 % du total marché en 2009. »


* « Les Français face à la hausse des prix en restauration », une enquête du NPD Group menée en février 2023 auprès de 500 répondants. 

#restaurant# NPDGroup



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

75 - PARIS 09

Le Patio Opéra, restaurant semi-gastro festif et de qualité, membre du Collège Culinaire de France, recherche : - Chef de partie cuisine Références vérifiables indispensables. Salaire motivant Écrire au Chef : andrea@lepatio-opera.com NE PAS TELEPHONER

Posté le 23 février 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

92 - NANTERRE

LES EMPOTES - Traiteur gastronomique en Île de France Poste - SECOND DE CUISINE (H/F) - équipe jeune 7-8 personnes. Restauration innovante et gastronomique - dans l'air du temps! Sans coupure (8h-16h) / 39h semaine - Lundi au vendredi Salaire 2600-2800€ brut selon profil. Candidatez à paul@les

Posté le 23 février 2024

Cuisinier H/F

58 - MOUX EN MORVAN

Restaurant Beau-Site en plein cœur du Morvan, recrute CUISINIER H/F. Possibilité de logement. Salaire motivant selon profil. Contrat CDD 39h, 2 jrs de congés/sem. Fermé mardi. Horaire à définir lors de l'entretien. Cuisine traditionnelle faite maison. Ambiance familiale. 03.86.76.11.75. beausite.mo

Modifié le 23 février 2024